1. Une soirée test pour les femmes


    datte: 05/07/2018, Catégories: 2couples, couple, voisins, copains, fépilée, Voyeur / Exhib / Nudisme, Voyeur / Exhib / Nudisme, noculotte, photofilm, intermast, Oral, jouet, jeu, aliments, attache, yeuxbandés, fouetfesse, entrecoup, jeux, Auteur: Pierre et Carole,

    commence à la caresser. Ce n’est donc pas trop difficile pour elle, et elle reconnaît rapidement les mains de son mari. C’est déjà la fin du second tour, et nous décidons de passer à table. Avant de nous installer, je sors de mon sac la robe que j’ai préparée à l’attention de Carole, et dans laquelle elle ne pouvait décemment pas quitter la maison en présence des enfants. Il s’agit de la robe en dentelle qu’elle avait revêtue lors de notre précédente soirée. Elle présente cependant une évolution majeure. Cette robe était assez sexy dans sa coupe, mais un peu trop sage à mon goût. Après en avoir parlé au préalable à Carole, qui n’a alors manifesté aucun désaccord, j’ai pris l’initiative d’en découper la doublure, un tissu noir opaque. Lorsque Carole revient après avoir passé la robe, le résultat est cette fois-ci à la hauteur de mes espérances, et la robe est maintenant très sexy. Plutôt courte et très décolleté, le tissu en dentelle laisse maintenant nettement apparaître ses formes appétissantes. Ses seins, ses fesses sont maintenant très nettement visibles en transparence, et le spectacle est tout à fait charmant. Sophie ne veut pas laisser Carole seule dans une telle tenue. Elle quitte donc momentanément la pièce et revient juste recouverte d’une nuisette, également en dentelle, très suggestive et couvrant à peine le bas des fesses ; et cette fois-ci, contrairement à notre précédente soirée, elle s’est bien gardée d’enfiler quelque chose en dessous. Nos deux femmes sont ...
    donc encore plus désirables qu’elles ne l’étaient déjà en ce début de soirée. Je me rends ensuite dans la cuisine pour préparer les assiettes. Avant la soirée, compte tenu de nos exigences en la matière pour ce qui les concerne, nous avions demandé aux filles comment nous devions nous habiller. Elles sont restées très vagues dans leur réponse, Carole demandant « quelque chose de rigolo ». Je profite de mon isolement pour me changer et m’habiller un peu trash. En haut un polo noir sans manches, tout déchiré. En bas, un vieux slip que j’ai préparé pour la soirée avec des velcros sur les côtés pour en faciliter l’enlèvement « au cas où » et au-dessus, un vieux short tout aussi déchiré que le haut. Sur la tête, j’ai un chapeau de paille lui aussi pourrait avoir son utilité. Je reviens ainsi dans la salle sous le regard amusé des autres. Nous pouvons maintenant passer à table, et la discussion se poursuit tandis que nous dînons. Après le plat, nous partons pour le troisième tour ; cette fois-ci dans le niveau « milieu de soirée ». Je me lève sans dire un mot. Marc me demande de quoi il s’agit, mais je ne lui réponds pas. Connaissant le contenu de leurs papiers, Carole et Sophie comprennent vite de quoi il s’agit. J’attrape donc un bandeau et l’installe sur les yeux de Carole. Je lui demande de se tenir debout, pour qu’elle soit bien accessible à mes caresses, et commence à la toucher. Je l’effleure de mes doigts en essayant de n’oublier aucune partie de son corps. À plusieurs ...
«1...345...12»