1. Retrouvailles torrides


    datte: 06/07/2018, Catégories: fh, hplusag, extracon, grosseins, fépilée, douche, telnet, fsoumise, hdomine, noculotte, entreseins, Oral, Oral, pénétratio, fdanus, fsodo, confession, totalsexe, fsoumisah, Auteur: Brunette, Source: Revebebe

    Entre eux, tout avait commencé dans l’amour. Il était temps de passer à la passion. Ils s’étaient rencontrés cinq ans plus tôt et s’étaient plus immédiatement. Leurs corps s’appelaient en permanence mais, trop réservés, ils ne savaient pas exprimer tous leurs désirs. Émilie, brunette de 19 ans à la silhouette généreuse, était plutôt jolie et savait mettre en valeur ses atouts par des décolletés plongeants et des regards incendiaires. Elle savait comment le séduire. Quant à Amar, il était grand et viril, brun aux yeux sombres, tout ce qu’elle aimait. Il avait dix ans de plus qu’elle mais ils s’adoraient. Leur vie sexuelle était donc très chargée, mais très routinière. Il n’osait pas la lécher de peur que ça la dérange, elle n’osait pas lui suggérer de varier les positions de peur que cela le choque. Ils ne pratiquaient que deux positions : elle se mettait le plus souvent au-dessus de lui pour se faire jouir vite et puissamment, comme elle l’aimait ; parfois, il la prenait en missionnaire mais venait très vite. Ils adoraient tous les deux les préliminaires : il adorait ses énormes seins et pouvait passer de longues minutes à lui mordiller les tétons tout en la pénétrant de deux ou trois doigts, et elle venait irrémédiablement sous ses caresses. Oh, quelques fois ils s’étaient un peu enhardis : elle l’avait caressé par-dessus son jean dans une salle de cinéma, il l’avait doigtée dans une ruelle sombre, lui avait demandé de s’épiler intégralement Ce qui leur avait manqué, c’était ...
    du temps pour se lâcher. Lorsqu’elle reprit contact avec lui cinq ans après, ils se rendirent vite compte qu’ils avaient eu le temps de préciser leurs désirs chacun de leur côté, de découvrir ce qu’ils aimaient et d’apprendre à maîtriser leurs corps. Ils étaient sur la même longueur d’onde, aimant l’amour brusque et violent, les corps qui s’entrechoquent. Elle aimait être dominée, il aimait être dominant : les retrouvailles promettaient d’être incendiaires. Ils mirent du temps à se revoir, n’échangeant dans un premier temps que SMS détaillant ce qu’ils aimaient et photos très hot. Elle était en couple, il le savait et ne lui demandait que son corps. Engagée dans une relation sérieuse mais quasiment platonique, elle rêvait de le lui offrir mais ne voulait pas mettre son couple en danger. Un jour, pressée par le désir, elle n’y tint plus et lui proposa de se voir le lendemain. Après presque deux heures de route, elle arriva devant chez lui et ils se sautèrent immédiatement dans les bras. Leurs langues se retrouvèrent tout aussi vite et ils eurent du mal à se contrôler. Il aimait toujours autant ses fesses rebondies, sa poitrine opulente. Il n’arrivait pas à détacher ses mains d’elle. Ils s’engouffrèrent dans l’ascenseur pour avoir un semblant d’intimité et les caresses reprirent, le temps de monter jusqu’au troisième étage. Il ouvrit sa porte, la fit entrer et la plaqua contre le mur pour reprendre ses baisers et caresses. Il était déjà dur et le lui fit sentir en plaquant son ...
«1234»