1. Fusion (1)


    datte: 09/07/2018, Catégories: Gay, Auteur: the-unique-m, Source: Xstory

    Encore une nuit loin de toi, la pire des tortures Tu n’es pas chez toi, ce qui veut dire que je ne recevrai pas de message de ta part pour me souhaiter bonne nuit. Je ferme les yeux et comme tous les soirs, je pense à toi, ma main frôle mon boxer et ma verge se met à gonfler. Je suis perdu dans mes pensées la bouche légèrement entre-ouverte. Tu choisis ce moment pour me faire la plus belle des surprises, tu t’approches discrètement et tu viens poser tes lèvres sur les miennes. Ça y est, tu es sur moi, nos lèvres soudées l’une à l’autre. J’entreprends de passer mes mains sous ton t-shirt et de le remonter tout doucement en frôlant ta douce peau. Tu achèves mon mouvement et jette ton t-shirt à côté de ma tête, à cet instant mes doigts sont déjà au contact de tes fesses et descendent vers l’avant, je n’ai qu’une chose en tête, te libérer de cette prison de tissus plus communément appelée short et boxer. Mission accomplie, je te contemple, je te préfère comme ça, sentir la chaleur de ton corps et la douceur de ta peau au contact de la mienne ça me manquait. Ma main se serre autour de nos deux phallus à demi en érection et je nous branle tout doucement et sensuellement. Tu me jettes ce regard amoureux que j’aime tant et descends progressivement en m’embrassant dans le cou, mordillant mes tétons et embrassant mes abdominaux. Tu me fixes bien profondément et gobe mon gland. Je sens ta main jusque-là à l’intérieur de ma cuisse remonter doucement frôlant mes bourses pour finir en ...
    légères chatouilles sur mes abdos. Tu entames cette fellation dont tu as le secret que j’aime tant, longue et sensuelle. Je gémis et me tords de plaisir. Au bout de quelques allers-retours je prends tes épaules et te ramènes à moi. Je dépose un doux baiser sur tes lèvres et te murmure « avance toi, bascule en arrière et laisse toi faire » avec un grand sourire et un regard complice. Tu as déjà compris. Tu poses tes genoux à hauteur de mon front, ton bassin sur mes pectoraux et le meilleur pour la fin, tes mains sur mes hanches. Je commence à caresser tes zones interdites puis appellerai ma langue et sa suite en renfort. Après quelques minutes ainsi, mon regard se fixe au tien et ma bouche laisse échapper ces mots : « s’il te plait, maintenant prends moi Loic ». Je te vois reculer et sens monter mon bassin le long de tes cuisses. Ça y est, ton gland est à l’entrée, tu me pénètre lentement de sorte que je sente entrer chaque mm de ta magnifique verge, tu sais que j’adore ça. Ma main se rend machinalement sur ma bite et je commence à me la caresser au moment où tu es entièrement en moi. Tu viens poser ta main sur la mienne tout en descendant poser un baiser sur mes lèvres et glisses ces mots à mon oreille : « Laisse-moi faire et prends ton pied » avant de te redresser me laissant ton magnifique regard comme vue. Tu commences de légers va et viens et me branle à la même fréquence. Ce plaisir dure de longues et interminables minutes mais je ne veux surtout pas les voir s’écouler. Je ...
«12»