1. Séléné (1)


    datte: 10/07/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Auteur: fabrissa,

    Séléné se cache pour la fin de la nuit. Un bruit attire mon attention. J'entrouvre la porte : un bel éphèbe est là. Il me paraît blessé. Je suis seule dans ma masure. Je n'ai pas peur de cet homme diminué, même s'il est nu. Mon regard se porte sur ses attributs visibles. Je pense qu'il n'est pas mal monté, mieux que mon amant, mon voisin. J'invoque les dieux de la nature, ceux de la guérison. Au fond de moi le nom d’Éros est là, comme imprimé. Quelques hardes, un peu de soin. Je ne peux faire plus. Il ne gémit plus quand je passe un linge mouillé sur son front. Je le veille quand même par simple humanité. Vers le matin je vois se développer son sexe. Je m'interroge un peu ? Mais je suis tentée de le toucher. Après tout une main de femme sur une bite n'a jamais fait de mal. Je passe ma main comme je le ferais sur un chat. C'est doux, même en bas vers ses bourses. Sa bite a des mouvements incontrôlés. Pas possible elle me défie. Je regarde ce sexe se développer complètement. Un beau morceau comme je n'en ai jamais vu. Et puis notre dieu de l'amour physique me pousse vers cette queue. Elle me donne envie. Si mon amant était là, je demanderais la sienne, mais que que faire : me branler alors que j'ai à ma disposition un marbre, une bite de statue, bien dure, rigide. Pas question que je me touche. Je prends sa bite, je la masturbe un peu avant de la lécher comme une sucrerie. C'est bon en moi, son goût me plaît beaucoup. Je mouille comme une pucelle la première fois. Mes lèvres ...
    entourent son gland. Mon visage fait de longs va et vient autour de cette queue, chose que je ne fais jamais à mon amant. Elle grossit et durcit encore dans ma bouche. Je lui caresses les couille, un doigt part vers son anus. Je prend du plaisir à lui mettre tout mon doigt dans le cul. Pourvu qu'il m'en fasse autant. Sa bite durci encore un peu. Je vais sur lui, les jambes autour de ses hanches. Je sens sa bite contre mon sexe. J'ai envie de le baiser comme rarement. Mon sexe est liquéfiée. Je dois mettre de la cyprine jusqu'à mon cul. Je suis à cheval sur lui, je sens sa queue contre ma chatte. Que c'est bon avant de se faire mettre. Je fais des mouvements qui font que sa queue me masturbe. J'en veux un peu plus. J'ouvre bien mes cuisses, je l'ai pris dans ma main droite. Je me touche avec cette queue. Mon clitoris prend cette caresse rare avec grand plaisir. Je peux la mettre dans sur sexe. Un grand coup de rein, et voilà, c'est fait ; il me baise, pardon je me baise. Qu’Éros soit magnifié. Il ouvre ma chatte, il va au fond, je ne sais si c'est aussi bon pour lui que pour moi. Je fais tout le travail. Je sais que je vais jouir. Je ferme les yeux. Je sens une autre bite sur ma bouche. Je la prend pour la lécher. J'entoure les fesses de celui que je suce. Le cul de mon mec est toujours aussi agréable à pénétrer. J'ai deux hommes en moi. Un me remplit bien la bouche et l'autre le cul. Celle que j'avais dans le cul lâche son sperme en très long jet. Il jouit longuement. Enfin mon ...
«12»