1. La formation - Dernière Partie


    datte: 10/07/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Auteur: DMN, Source: Hds

    Après un repas léger, les rôles sont inversés. J’estime Léa prête pour commencer à utiliser les instruments, comme celle-ci a été fessée le matin même par Akira, il n’y a pas de raison pour qu’elle n’est pas le droit de lui rendre la pareille. Néanmoins pour que les choses soient bien claires, je lui explique qu’elle va encore recevoir quelques coups sur ses jolies petites fesses, juste pour qu’elle sache quel effet donne chaque instrument. Akira vient à côté de moi, je lui dis de se préparer car elle y aura droit dans pas longtemps. Elle me répond que dans ces cas-là, elle doit se changer. Tandis que la demoiselle part vers sa chambre, je baisse le pantalon et le shorty de sa copine pour y découvrir que les traces de la correction de ce matin ont quasiment disparues, tant mieux. Je fouille dans mon matériel et y attrape la règle en bois (que j’ai faite moi-même). Je fais mettre Léa à quatre pattes et lui administre une dizaine de coups, tantôt forts, tantôt doux. Je continue par le martinet et la fait mettre sur mes genoux, même modus operandi que pour la règle. Comme elle a déjà reçu une vraie fessée le matin même, je décide d’abréger et de finir par la redoutable canne, seulement 5 claques données debout, penchée par-dessus le canapé. Léa se redresse, les fesses striées par la canne et va dans la salle de bain pour reprendre ses esprits. Quelques minutes après arrive Akira, habillée comme une petite fille des années 60 ; Robe et couettes. Léa sort presque simultanément ...
    et vient s’assoir avec moult précautions sur le fauteuil devant mon bureau. Avant de laisser celle-ci opérer, je la fais se lever et montrer son postérieur rougi à Akira pour que celle-ci prenne bien conscience des dégâts que peuvent occasionner les instruments. Commence alors le scénario : Léa : Akira, viens ici !!! Akira : Oui madame - C’est la 5 ème fois que je te reprends à bavarder de plus tu as triché durant ton contrôle. - J’ai pas triché -Ah oui, files au coin pendant que je vérifie (Léa fouille dans MA trousse et y trouve une antisèche) - Tu n’as pas triché ? - Non - Et en plus tu me mens, viens ici tout de suite Léa attrape Akira par l’oreille et l’emmène jusqu’à son bureau, la bascule sur ses genoux et commence à mitrailler à la main. Au bout de quelques minutes au terme desquelles la jeune japonaise a commencé à gémir, la maîtresse se relève et prend la règle qui m’a servie à la corriger à peine une heure avant. Elle fait mettre son élève debout et les mains sur l’assise de la chaise , retrousse la jupe, attrape la culotte d’Akira, et, avec je ne sais quelle force, la soulève, jusqu’à ce que les pieds de la punie ne touchent plus le sol. Pour récapituler, une jolie brune tient une belle asiatique, littéralement suspendue par la culotte, d’une main, et de l’autre commence à lui asséner de solides coups sur l’arrière train. Elle repose assez rapidement Akira et baisse sèchement sa culotte, la fessée se poursuit donc et la jeune japonaise commence à gesticuler et à ...
«12»