1. L'enfer 2


    datte: 10/07/2018, Catégories: Dans la zone rouge, Auteur: Laure60,

    lavabo qui se trouve dans la pièce et j'attends que mon bourreau vienne me bâillonner, m'enchaîner et me pendre de nouveau avec les chaînes fixées au mur. Mon repas est servi sur le petite table de la geôle. Uniquement pendant que je mange il donne du mou aux chaînes. Puis de nouveau pendue j'évite de bouger pour ne pas amplifier les douleurs, j'attends la prochaine fournée de bites prévue dans l'après-midi. Du temps a passé quand accompagné de cinq hommes qui voulaient voir mes conditions de captivité mon maître viens me détacher. Tenue en laisse ils m'escortent jusqu'au salon. <<aujourd'hui vous allez participer à un concours>>. <<qu'est ce que le vainqueur gagne>>. <<plusieurs heures seul avec la putain pour une bonne et vraie partie de jambes en l'air quand il le voudra>>. Ils sont tous d'accord avec le principe sans se préoccuper de ce que j'en pense. <<cela se passera en trois phases: d'abord résister le plus longtemps possible à la fellation, ensuite la faire jouir le plus vite possible, puis la sauter en tenant le plus longtemps possible avant d'éjaculer>>. Ils acquiescent. <<après ça vous disposerez d'elle à votre guise si vous avez encore des envies>>. l'ordre de passage des hommes est tiré au sort. Après en avoir fini avec un partenaire je dois me laver avec de l'eau très citronnée et aussi utiliser une poire à lavement pour niveler les chances de chacun. Retour sur le plaid étalé sur le sol de la geôle. Le premier homme s'est dévêtu et n'a gardé que son ...
    tee-shirt, il s'allonge, sa verge est en érection et à genoux entre ses jambes j'attends le signal pour commencer la fellation. Tenant sa queue avec une main je la prends dans ma bouche et serrant au maximum les lèvres je la fais pénétrer le plus que je peux au fond de ma gorge. Il reste inerte pendant que ma bouche coulisse sur le pénis avec des aller-retour rapides. Ses doigts se crispent sur l'étoffe du plaid, il essaie de résister mais son plaisir devient vite trop fort. Son corps se raidit, sa verge gonfle et tremble pendant qu'une bonne quantité de sperme éclabousse ma gorge. Aussitôt je m'allonge sur le dos et il se met sur moi et me pénètre puis me défonce la chatte en rythmant ses coups de reins, il se passe un peu de temps avant que je sente sa semence couler dans mon vagin. Il se retire. C'est à lui de me faire jouir, je reste allongée les jambes écartées. Il se met à califourchon sur moi les fesses vers ma tête. Avec ardeur il doigte ma chatte dégoulinante de son sperme et masturbe mon clitoris. J'essaie de penser à autre chose pour retarder la montée du plaisir dans mon ventre. Au bout d'un moment les sensations que je ressens deviennent de plus en plus fortes, je serre les dents pour ne rien laisser paraître mais mon bassin commence à onduler du coup il accélère le doigtage et la masturbation. Ne pouvant plus me retenir mon bassin se soulève, je râle pendant que prise de spasmes des jets de cyprine sortent de mon vagin. L'homme va s'asseoir pendant que je vais dans le ...
«1...3456»