1. Blackbird


    datte: 10/07/2018, Catégories: f, h, Collègues / Travail, Collègues / Travail, toilettes, fsoumise, hmast, scato, humour, Auteur: Lacépière,

    colossal qu’il branlait à deux mains. Elle croyait l’avoir oublié, ce mandrin qui lui avait fait détourner les yeux à l’époque, mais il s’est imprimé dans sa rétine et c’est sur lui qu’elle voudrait s’empaler à présent. Mais en est-elle sûre ? Pas sur la queue de Didier, se surprend-elle à confirmer. Elle a du mal à cerner son désir, mais si l’idée se fait attendre, elle finit par s’imposer comme une irrésistible envie Sur n’importe quelle grosse b , gémit-elle ! Ça y est, elle l’a admis et cette simple pensée l’a catapultée. La sensation est intenable ; elle en a les larmes aux yeux. Dans un ultime effort, elle expulse un amas qui la laisse béante et exulte en un profond soupir de soulagement, momentanément couvert par un « plouf ». Elle jurerait avoir entendu une voix la traiter de salope. Son imagination, sans doute. Elle adore ce mot. Elle est trop bien partie, de toute façon, et se frotte à présent la vulve avec deux doigts, en laissant avancer du fond de son rectum une nouvelle boule d’excréments tassés, à évacuer en prenant son temps. * * * * * Se refroquant piteusement dans sa cabine, Laurent Auclair se sent infâme. Il a honte de considérer Christine comme un fantasme. Il se dit que jamais une fille comme elle – une vraie femme, selon ses critères – ne fera avec un homme les trucs salaces que prétendent apprécier les salopes du porno. Ça le rend un peu triste, mais il est amoureux. Il finit d’essuyer sa queue molle dans son slip et retourne travailler.
«1234»