1. Première Histoire


    datte: 11/07/2018, Catégories: Anal, Hardcore, Partouze, Auteur: gentlemanhot37, Source: xHamster

    Je m’appelle Agathe. J’habite seule dans un appartement situé au dernier étage d’un petit immeuble de la périphérie d’une grande ville du Nord. Je suis une jolie jeune femme de 22 ans qui mord la vie à pleines dents. Blonde aux cheveux longs avec des formes agréables à contempler et à caresser, j’ai des tendances bisexuelles que j’assume pleinement ayant sans aucun complexe des amants ou des maîtresses. Cet été, un jeune couple a emménagé à l’étage au dessous du mien et tout de suite, j’ai sympathisé avec la femme, un peu plus âgée que moi. C’est une brune un peu typée maghrébine avec de longs cheveux noirs ondulés. Lui à l’entendre parler, c’est un chti pour souche. Ils sont sans complexes, se bécotant dans l’ascenseur même s’ils ne sont pas seuls, elle se balade souvent sans soutif, laissant ses seins balancer doucement quand elle marche. En plus, elle est très souvent habillée très court ou avec des jeans qui lui collent littéralement à la peau, moulant ses fesses bien rondes... Depuis ces quelques mois, je pense souvent à elle et je me dis que j’aimerais beaucoup avoir une aventure coquine avec elle. Je la trouve très à mon goût… Et bien, c’est arrivé alors que je ne m’y attendais pas ! Et en plus, je n’avais rien fait pour cela ! Je vais vous raconter comment c’est arrivé ! Donc hier en rentrant du boulot, je trouve scotché sur ma porte un petit billet mis là par ma voisine du dessous. Elle veut, a-t’elle écrit, me montrer une tache de fuite d’eau qui proviendrait ...
    apparemment de chez moi dans sa salle de bain. Je dépose mes affaires et pour voir ce dont il s’agit exactement, je redescends à l’étage en dessous. Après tout, elle peut me raconter n’importe quoi ! Je veux voir par moi-même. Quand nous entrons dans la salle de bains, j’ai eu le choc de ma vie ! Je ne suis certainement pas prude mais je ne m’attendais pas au spectacle de son mec, à poil sous la douche qui nous regarde d’un air goguenard, masturbant doucement une bite de taille respectable. Waouh ! Quel morceau ! Pas très gros mais long, je vous dis pas ! Au moins 20cm ! Mais je ne suis pas au bout de mes surprises quand Naima m’enlace pour prendre mes lèvres dans un baiser sensuel et commence à me déshabiller. Si la tache au plafond existe vraiment, je viens de tomber dans un traquenard sexuel et ce qui s’annonce n’est pas pour me déplaire. Selon sa bonne habitude ma voisine était nue sous son sweatshirt et sa minijupe et, une fois déshabillées, nous nous sommes glissées dans la cabine heureusement assez vaste pour rejoindre Gilles. Ce dernier a dit en riant : • Bienvenue Agathe ! Depuis le temps que tu reluques ma femme, profitons-en ! Et là, il me roule une pelle, entrant sa langue dans ma bouche où elle tournoie avec la mienne. Naima est derrière moi, collée contre mon dos, je sens ses seins contre mes omoplates et ses mains sur ma poitrine où elles triturent mes tétons. Entre mes cuisses, je sens la queue de Gilles qui va et vient mais ne cherche pas à me pénétrer. Waouh c’est ...
«1234...8»