1. Première Histoire


    datte: 11/07/2018, Catégories: Anal, Hardcore, Partouze, Auteur: gentlemanhot37, Source: xHamster

    chaud et ce n’est pas l’eau de la douche ! J’ai la sensation que ma chatte ruissèle comme une fontaine et ma cyprine se mêle à l’eau tiède qui s’écoule toujours. Si j’avais eu envie de ma voisine, là, je ne peux m’empêcher de me mettre à genoux devant son homme pour emboucher sa bite tant elle me fait envie aussi, mais Naima me rejoint dans la même position et nous offrons à Gilles une pipe à deux bouches comme je suis à peu près sure, il n’en a jamais eu. Quand l’une suce le gland en faisant tournoyer sa langue sur le bout, l’autre lèche la hampe ou les couilles rasées et inversement jusqu’au moment où Gilles nous envoie sur les seins une dizaine de giclées de sperme qui s’étalent rapidement et disparaissent avec l’eau de la douche. Puis la douche s’arrête. Nous nous essuyons avec des serviettes chaudes qui nous attendaient ! Séchés tous les trois, Gilles nous enlace, une de chaque côté, il nous conduit dans la chambre où un lit rond, immense, nous attend ! Naima s’allonge sur le dos, les cuisses ouvertes dans une invitation non équivoque. Je me précipite sur cette belle chatte dépourvue de toison mais aux lèvres proéminentes gorgées de sang. Je veux la déguster après avoir dégusté la bite de son homme mais, Naima me fait mettre en 69 au dessus d’elle pour me rendre ma caresse. Je lève les fesses bien haut et ma voisine remonte sa tête vers mon entrejambes, Gilles glisse un gros coussin sous sa nuque. Prévenant ! Comme cela elle n’aura pas à se f***er pour aller laper ma ...
    fente qui s’offre à elle ! Gilles contourne le lit et je sens son souffle sur mes fesses, puis c’est sa langue humide qui parcourt ma raie, passant alternativement de l’orée de ma chatte à celle de mon œillet plissé ! Waouh ! Que c’est bon ! Deux langues agiles s’occupent de moi si bien que de temps à autre je perds le cunni que je fais en même temps… Mais bientôt, ce n’est plus la langue de Gilles qui s’occupe de mon cul ! Il introduit un doigt puis deux qu’il fait aller et venir dans mon sphincter qui s’ouvre facilement : • Dis donc ma salope ! Tu as le cul bien ouvert ! Tu dois aimer te faire enculer ! • Oh oui ! J’aime me faire prendre le cul ! J’avoue cela sans honte dans un souffle tellement j’aime çà ! Et là, je vais avoir une bite d’une bonne longueur dans mes entrailles. Gilles injecte du gel dans mon orifice et je sens sa queue entrer en moi, lentement, comme s’il avait peur de me faire mal alors que je n’aspire qu’à une chose, qu’il m’emplisse mon boyau étroit jusqu’au plus profond et qu’il me lime, qu’il me lime à fond pour m’envoyer en l’air. Pendant ce temps Naima continue son cunni et de temps à autre, elle lèche rapidement la base de la queue de son homme ! Je suis tombée sur un couple de baiseurs savant et inventif et je sens, je sais que je vais bien prendre mon pied ! Ce qui ne tarde guère tant ces deux coquins savent y faire ! Au moment où j’inonde de cyprine la bouche de Naima, son homme gicle au fond du préservatif. Je sens les jets au fond de mon antre ...
«1234...8»