1. Massage sensuel entre amis


    datte: 11/07/2018, Catégories: hh, hbi, sport, douche, massage, Oral, Oral, hdanus, hsodo, inithh, hbi, Auteur: Peter, Source: Revebebe

    Il sort de la douche peu après moi. Lui n’a gardé qu’une serviette nouée autour de la taille, il a le torse et les cheveux encore un peu humides. Quelques gouttes perlent sur sa peau. Moi, déjà en short et t-shirt, j’ai eu le temps de sécher. Je suis assis dans le sofa, je me relaxe après cette heure de course à pied et il m’a proposé de prendre une douche et un verre chez lui, comme nous en avons l’habitude, car lui habite beaucoup plus près du parc que moi. Je pense qu’il est encore nu sous sa serviette mais je n’en suis pas sûr. Sa démarche est lente, pesée, et lentement il se laisse tomber sur le divan juste en face de moi. Il est grand, un peu plus que moi. Les cheveux lui tombent un peu sur les épaules, blond-châtain, les yeux foncés et profonds, la peau un peu matte et presque imberbe, il est très athlétique. Les jambes, que je regarde avec plus d’insistance ce jour-là sont musclées, dessinées comme au scalpel. Là aussi quelques gouttes d’eau restent comme en suspension sur sa peau. On ne dit rien. On n’a encore rien dit depuis la fin de cette heure de course et les douches. Sur le sol, des traces d’eau laissées par ses pieds nus sèchent doucement sur le plancher. On peut sentir la chaleur, l’humidité dans l’air, mais aussi une sorte de tension pour la première fois entre nos regards. Nous sommes amis depuis des années et avons l’habitude de faire du sport et aussi souvent la fête ensemble. Il n’y a jamais eu de soupçons, de malentendus entre nous qui sommes de purs ...
    hétéros, mariés avec enfants tous les deux. Assis en face de moi, il commence à s’étirer les bras, les jambes. Il se passe les mains sous les mollets, comme pour les masser. — Quelle course aujourd’hui, je suis épuisé, me dit-il. Je dois dire que moi aussi je suis épuisé après cette heure. La chaleur de l’été nous a probablement pris notre dernière énergie. — Moi aussi, je me sens cassé de partout, réponds-je, en me massant moi aussi les cuisses, les jambes, jusqu’à mes pieds nus que je masse longuement et me penchant en avant. Il me semble que lorsque je me relève, je vois vraiment sous sa serviette qu’il n’a pas encore mis de boxer. Ses jambes sont un peu ouvertes et je ne vois pas de traces de tissus. Je ne sais pas si j’ai vraiment l’air de regarder ou de laisser mon regard longtemps sur ses jambes, mais un trouble m’envahit tout de suite lorsque mon regard croise de nouveau le sien. Nous restons quelques secondes sans rien dire, il continue à se masser les genoux et les cuisses. — Il nous faudrait un bon massage je crois, dis-je pour rompre le silence.— Oui, je donnerais n’importe quoi pour un bon massage des cuisses, me répond-il directement, en lâchant ses cuisses et étirant ses bras au-dessus de sa tête. Je ne sais pas pourquoi, mais à ce moment je me lève, m’étire aussi les bras, le torse, debout juste devant lui, puis je m’approche et je lui propose alors de lui masser les cuisses. — Tu ferais-ça ? me demande-t-il avec un air incrédule. Et moi de lui répondre : — Oui, ...
«1234...10»