1. Un stage pas comme les autres (3)


    datte: 11/07/2018, Catégories: Hétéro, Auteur: zeos, Source: Xstory

    je déboutonne mon pantalon pour exposer mon attribut viril. Elle trouve elle-même le chemin et empoigne mon sexe fermement, elle commence à me branler tout en gardant un œil sur la route et je dois avouer que je suis assez admiratif de ce qu’elle fait. Je ferme les yeux et savoure chaque seconde de ce petit plaisir que m’offre Sophie. Malgré que je sois légèrement assoupi, a profiter de cette branlette surprise, je pense quand même à prévenir Sophie que je vais bientôt éjaculer, et là, elle me demande quelque chose qui m’étonne un peu. - Est-ce que tu peux essayer d’éjaculer dans le creux de ma main ? Cela me surprend un peu mais je tâche de faire ce qu’elle me demande et je me finit tout seul pour pouvoir éjaculer dans sa main. Une importante quantité de sperme se retrouve alors piégé dans la paume de main, une fois que plus rien ne sort de ma bite elle porte sa main à sa bouche et commence à lécher le sperme comme un chien devant sa gamelle d’eau. Je n’en crois pas mes yeux et reste un peu sans voix, je ne peux m’empêcher de la regarder se délecter de mon fluide d’amour. Quand elle a terminé elle se tourne vers et esquisse un large sourire et se met à rigoler. - Je vois à ta tête que ce que je viens de faire te surprend un peu, j’ai pas raison ? - Bah ouais un peu, vous m’aviez dit que vous aimiez le goût de mon sperme mais je ne pensais pas que vous vouliez en vouloir à ce point. - Je le trouve délicieux. Elle me dit ça en se mordant la lèvre. Je trouve ça terriblement ...
    sexy et je me remets à bander, ce qui n’échappe pas à son regard. - Et bien tu es de nouveau d’attaque ? - On dirait bien ouais, en même temps vous êtes tellement sexy quand vous faites votre petite cochonne. - Non mais dis donc ! Comment tu parles à ton professeur ! Petit pervers Et elle recommence à se mordiller la lèvre. Je cache ma bite et remet mon pantalon avant qu’elle ne se jette sur moi, mais je ne compte pas en rester là pour autant, c’est à moi de prendre les choses en main. Faisant mine de rien, je pose ma main sur sa cuisse et commence à la caresser délicatement, elle me regarde du coin de l’œil mais reste concentrer sur sa conduite. J’enlève le bouton et défait la fermeture éclair de son pantalon, la main dans sa petite culotte en dentelle je masse délicatement son clitoris. Une légère expression de plaisir se dessine sur son visage et je décide alors d’aller un peu plus loin pour voir sa réaction, je fais glisser lentement deux de mes doigts à l’intérieur de sa chatte et imprime un léger mouvement de vas et viens. Ses joues commencent à rougir, sa respiration devient haletante et de légers gémissements sortent de sa bouche, la voir comme ça m’excite au plus haut point mais je m’arrête avant d’aller trop loin, après tout elle est en train de conduire et cela peut être dangereux. Mais tout n’est pas perdu parce que maintenant Sophie est vraiment excité par ce que je viens de lui faire et je pense pouvoir en profiter à notre arrivé au camping. Nous arrivons au ...
«1234...8»