1. Un stage pas comme les autres (3)


    datte: 11/07/2018, Catégories: Hétéro, Auteur: zeos,

    camping en fin de matinée et nous récupérons rapidement les clefs de notre bungalow. Une rapide visite et notre attention se porte immédiatement sur la chambre avec le lit double, lieu de nos futurs ébats. J’aide Sophie à décharger nos bagages et le matériel d’analyse, et je remarque que contrairement à moi Sophie est assez chargée et a emmené deux valises pour seulement trois jours. - Eh bien, tu es chargé on dirait. Deux valises ? - Tu ne penses quand même pas que je n’ai pris que le strict nécessaire en sachant que j’allais passer ces trois jours avec toi. Elle rentre dans le bungalow avec ses deux valises avec un petit sourire coquin, à ce moment je me demande ce qu’elle cache dans ses valises. Je commence à décharger le matériel de terrain mais elle m’interpelle pour me dire de ne pas le faire puisque nous allons directement sur le terrain pour commencer à travailler. Donc après avoir mangé les sandwichs que nous avions préparés on se met en route vers le cours d’eau qui se trouve à environ 1 heure du camping. Le trajet se passe calmement et nous arrivons rapidement sur le lieu d’étude. Pendant qu’on travaille j’essaye de me rapprocher de Sophie, avec des mains un peu baladeuses ou des baisers dans le cou par exemple mais je me rends compte qu’elle n’est pas du tout réceptive à ce que je fais, la Sophie un peu coquine et câline a laissé sa place au chercheur, sur le terrain il n’y a que le travail qui compte. Nous faisons donc divers prélèvements et mesures, je pensais ...
    que ça ne serait pas très long mais j’avais tort puisque nous finissons ce qui était prévu vers 18h30. Je n’ai qu’une envie, rentrer au camping pour passer du temps avec Sophie. Nous rentrons au bungalow vers 19h30 et on se rend compte malheureusement que nous n’avons rien à manger. - Et bien le frigo est vide, on ira faire des courses demain. En attendant il faut bien qu’on mange alors je t’invite au resto. - Ca me gêne un peu que vous m’invitiez. - Oh aller, fais pas ton macho. De toute façon je te laisse pas le choix. - D’accord. Sophie se change et met une petite robe d’été bleue qui met parfaitement en avant ses formes, pour ma part je me contente d’un jean et d’une chemise. Sophie m’emmène dans un petit restaurant italien, elle semble vouloir que les gens pensent que l’on est un couple puisqu’elle s’agrippe à mon bras en entrant dans le restaurant, et à table elle essaye le plus possible de me prendre la main et elle réclame de nombreux baisers. Je trouve ça vraiment adorable de sa part et ce n’est pas pour me déplaire. Entre le plat principal et le dessert Sophie se lève de table pour aller aux toilettes « se refaire un beauté ». Pendant que j’attends, mon téléphone vibre et je m’aperçois que c’est un message de Sophie, ce que je trouve un peu bizarre. Mon visage tourne au rouge quand je vois que Sophie m’a envoyé une photo, une photo d’elle devant un miroir de salle de bain, sa robe relevée laisse apparaitre sa belle toison brune. En voyant ça, une érection se fait ...
«1...345...8»