1. Le départ


    datte: 11/07/2018, Catégories: fh, Collègues / Travail, voiture, facial, Oral, 69, humour, Auteur: Starpom,

    personnes : le journaliste, le cameraman et un technicien. Rendez-vous pris pour lundi prochain, dans mon magasin de Bordeaux. Nadine, ma secrétaire, m’a réservé des chambres dans les hôtels Ibis, ainsi que des voitures de location, pour que je puisse faire ma « tournée » confortablement. Du reste, j’ai déjà en ma possession les billets de train et d’avion nécessaire. Je prends ma voiture, direction mon bureau, avec passage chez le coiffeur. Une heure plus tard, je me gare à ma place réservée. Je prends mes affaires et monte dans mon bureau. — Bonjour Nadine, des messages ?— Bonjour Ah ! C’est vous, Patron ? C’est incroyable le changement, j’ai failli ne pas vous reconnaître ! Oui, mais rien d’urgent. Je les ai mis sur votre bureau. Alors, avec Endemol ?— Signé. J’attaque lundi. Vous allez donc avoir une semaine tranquille, je compte sur vous tous pour que ça tourne, n’est-ce pas ?— Bien sûr, Patron. Vous savez que vous pouvez compter sur moi, pour tout. C’est fou, vous faites dix ans plus jeune, comme ça ! Depuis que j’ai divorcé, Nadine fait de temps à autre des réflexions ambiguës, je ne sais pas trop comment les interpréter. Ceci dit, ce n’est jamais bon d’avoir une histoire avec une collaboratrice. D’autant que si je ne me trompe pas, elle est mariée. Jolie, mais mariée. — Je le sais, Nadine, et je vous en remercie. Vous êtes une perle.— Merci Patron. Je suis toute à vous, n’hésitez pas à me confier toutes les tâches que vous jugerez nécessaire, pour la société, ou même ...
    juste pour vous.— J’y penserai, merci Nadine. Je rentre dans mon bureau, avant qu’elle ne voie la bosse que j’ai dans mon pantalon. Heureusement, j’ai mis ma mallette devant Nadine est assez grande, dans les 1,70 m, mince, longs cheveux châtain clairs, une petite poitrine et des hanches fines. Elle est toujours habillée avec goût, elle se met en valeur. Aujourd’hui, elle a un jean moulant qui lui va à ravir, et un petit top blanc très sage avec laçage sur la poitrine. S’il faut, je fais un film aussi. Allez, il est temps de passer aux choses sérieuses. Faire le point de ce qu’il m’attend la semaine prochaine. Je pose mes affaires puis appuie sur l’interphone. — Nadine, venez avec les dossiers de mes « formateurs » de l’émission, on va faire le point.— Tout de suite. Le temps de m’asseoir à mon bureau, Nadine franchit la porte de mon bureau avec, sous le bras, des dossiers multicolores. Elle s’assoit en face de moi, prend le dossier rouge et l’ouvre. — Lundi, Bordeaux. Vous serez en binôme avec Karine Avenovtsky, superviseur des rayons tennis et golf. Voici sa photo. Elle me fait glisser une photo d’une petite brune aux cheveux bouclés, souriante. — Elle est bien notée par son n°1 et par le directeur du magasin. Une bosseuse, manifestement. Elle consulte les fiches contenues dans le dossier. — Un seul jour d’absence en quatre ans, et encore bien motivé, un accident de voiture sur la rocade. Dès le lendemain elle a repris son service. Elle a suivi les formations du groupe, rien ...
«1234...15»