1. Les voisines éphémères (3)


    datte: 11/07/2018, Catégories: Partouze, Auteur: Demosthene, Source: Xstory

    de sa robe glisser sur sa peau magnifique, laissant apparaitre ses tétons déjà pointés par l'excitation et sa chatte toujours épilée intégrale. Le couloir ne mesurait que 20 ou 30 mètres mais je sentis son souffle s'accélérer, nous entendions les bruits des appartements, les gens parler, à tout moment quelqu'un pouvait sortir de chez lui ; elle fut soulagée d'entendre le bruit des clés à l'intérieur de l'appartement de Chris pour nous ouvrir. “ah tu as mis le paquet” s'exclama-t-il en découvrant Mathilde nue sur son pas de porte. La suite alla très vite car nous étions tous très excités. A peine avions-nous passé la porte que nous avons sorti nos queues déjà bandées et mis Mathilde à genoux, elle se rua littéralement sur nos bites, je pense que nos discussions et nos petites mises en scène l'avaient bien chauffée. “Foutez-vous à poil, je veux pouvoir passer ma langue partout, et tu ne m'as pas menti, il a une belle queue ton pote, je vais prendre mon pied ce soir avec vous deux” nous lança Mathilde, la soirée commençait fort ! Elle était à genoux, suçant une queue tout en branlant la seconde en changeant régulièrement. Je la voyais passer sa langue sur mes couilles et remonter jusqu'au gland pour faire tourner sa langue autour, parfois elle crachait dans sa main pour rendre sa masturbation plus douce, titillant le méat avec le pouce ou glissant sa main entre les cuisses, allant même jusqu'à titiller l'anus pour voire notre réaction. Chris et moi nous assîmes sur le canapé ...
    en redressant nos jambes, je pris la tête de Mathilde pour lui faire lécher mon cul, ce qu'elle fit avec sa langue, tout en alternant entre Chris et moi, puis elle tira sur nos queues pour les sucer de nouveaux, ne les relâchant que pour lécher nos couilles qu'elle enduisait copieusement de salive. A un moment elle nous mit côte à côte et essaya de rentrer nos 2 bites dans sa bouche en même temps. Je me levais en déclarant “C'est à ton tour de prendre ton pied !” et je la fis à allonger sur le canapé, je la vis s'allonger en se caressant les seins, le ventre, le sexe de ses mains, “C'est notre boulot ça dit Chris” en commençant à lui lécher les seins. Pour ma part je lui dévorais sa chatte trempée en lui glissant des doigts, elle gémissait sous nos caresses, Chris se plaça au-dessus d'elle pour lui présenter sa queue à sucer, pour ma part je lui dévorais son petit cul déjà bien dilaté par la salive et l'excitation. “Mettez-moi vos queues, pinez-moi comme une pute” nous suppliait-elle maintenant ! Chris ne se fit pas prier et planta sa queue déjà bien gonflée dans la chatte trempée de Mathilde, qui donnait des coups de reins pour aller à sa rencontre, pour ma part je lui fis sucer ma queue qu'elle dévora puis descendit sur mes couilles pour les mettre dans sa bouche. Nous l'avons mise à quatre pattes pour que je la prenne en levrette pendant que Chris lui donnait sa queue à sucer, puis nous changions de place pour pouvoir à tour de rôle nous faire sucer et la ramoner, Mathilde ...