1. La maîtresse de mon, mari !


    datte: 11/07/2018, Catégories: Partouze, Première fois, Auteur: pekin13, Source: xHamster

    Je suspectais mon mari d’avoir une liaison avec une collègue. Je suis certaine de l’avoir aperçu avec une fille plutôt sexy. Il m’assurais toujours que je me faisais des idées. Pour me le prouver il m’a excitée tellement que je devenais comme une fontaine: j’avais ma culotte toute trempée. Je me souviens encore de cette nuit là. Il m’a tout fait et je le lui ai bien rendu. Il a commencé par me caresser partout de bas en haut et de haut en bas. Je lui prenais le bite dans une main non pas pour le masturber: simplement pour qu’il bande bien. Ensuite il a mit sa tête entre mes jambes. Je sentais sa langue monter entre mes cuisses. Enfin quand il arrivait vers ma chatte, sa langue a dévié un peu. Il m’a léché l’anus pour la première fois. Il en a rentré même un bout. J’essayais d’ouvrir mes fesses pour qu’il y entre toute sa langue, Il a abandonné pour venir dans ma moule. Je ne sais pas trop ce qu’il m’a fait. Je ne me souviens qu’une d’une seule chose: j’ai joui et j’ai encore joui quand il a pris mon clitoris dans sa bouche. Quand il s’est relevé je voulais moi aussi le sucer: il n’a pas voulu. IL ne voulais qu’une chose jouir dans mon corps. Quand il s’est mis sur moi, j’ignorais toujours s’il allait me baiser ou m’enculer. Au fond, pour moi c’est toujours l’occasion d’orgasme que se soit par le cul ou le con. Il m’a baisé et fort bien baisé. Il me semblait même qu’il me faisait l’amour mieux qu’avant. Quand il a jouit, contrairement à ses habitudes il t’endormais, alors que ...
    nous nous baisions encore, après que je l’ai excité. Mes doutes recommençaient. Je me décidais à réagir: je le surveillais surtout vers 17 heures à la sortie du bureau. Il sortait seul pour aller dans un café proche. Un moment après une de ses collègue allait le rejoindre: ils partaient ensemble, bras dessus, bras dessous pour un petit hôtel. Je n’avait plus de doute: il me trompait. Au début j’étais désespérée quand j’ai eu une idée: voir seule à seule cette fille. Le lendemain j’arrivais à l’approcher. Je lui disais que je savais qu’elle faisait l’amour à mon mari. Je ne sais pourquoi je lui ai demandé de venir baiser chez moi. J’étais surprise de cette demande. Elle aussi semble-t-il. Elle m’a demandé si mon mari serait là, je lui ai répondu qu’il ne le méritait pas. Le soir même mon mari était de mauvaise humeur: il ne parlait pas. J’en connaissais la cause. Entre temps j’avais mis au point une tactique. J’avais eu une relation avec une amie plusieurs semaines avant que je le rencontre. Cette relation j’en rêvais quelque fois. Il m’arrivais quelque fois de me masturber en me voyant entre ses bras pendant que je m’embrassais. Je ne voulais qu’un chose: me venger en jouissant avec sa maîtresse et lui. Pour commencer j’allais d’abord baiser son amie. En réalité j’avais menti: je comptais bien faire l’amour avec la fille en attendant que mon mari nous trouve nues sur le lit de notre chambre. Le lendemain donc son amie venait comme prévue. Elle était même sortie plus tôt, vers ...
«123»