1. Mon neveu Vincent


    datte: 11/07/2018, Catégories: fh, fplusag, oncletante, Voyeur / Exhib / Nudisme, BDSM / Fétichisme, Oral, Oral, pénétratio, tante, Auteur: MaDo, Source: Revebebe

    Je commence par me présenter : je m’appelle Marie-Dominique (Mado pour les intimes), j’ai 56 ans, suis célibataire et, sans me vanter, je suis assez "bien conservée". Dans ma vie, j’ai connu plusieurs hommes, mais seule ma dernière aventure sexuelle mérite à mes yeux d’être racontée, et pour deux raisons. Tout d’abord, c’était avec mon neveu Vincent qui a 31 ans, et ensuite de par les circonstances qui ont mené à l’acte. En règle générale, je vois Vincent deux à trois fois par an, notamment pendant les vacances d’été dans le sud de la France où la famille a une maison. Il faut savoir avant tout qu’avec la famille, je ne suis pas très pudique et, sans être exhibitionniste, je n’ai jamais été obnubilée par le fait de cacher ma nudité : il m’arrive de me changer avec la porte ouverte, je ne ferme jamais à clef celle de la salle de bains, etc. Depuis plusieurs années déjà, j’avais cru remarquer que Vincent me regardait avec envie et cherchait régulièrement à me voir nue. Par exemple, il était le seul à rentrer à l’improviste dans la salle de bains quand je prenais ma douche, en feignant de croire qu’il n’y avait personne, ou à passer devant la porte entrouverte de la chambre pendant que je me changeais. De mon côté, je faisais comme si je ne remarquais pas ses manœuvres, mais quand j’en ai pris conscience, cela m’a bien plu. Je savais qu’il n’était pas si rare que cela qu’un jeune homme fantasme sur une de ses tantes et j’étais évidemment flattée, puis excitée par la ...
    situation. Si bien que, lorsqu’il arrivait que "fortuitement" il tombe sur moi à poil, je tentais de paraître la plus naturelle possible tout en essayant de lui montrer tout ce qu’il voulait voir ! De plus Vincent est assez rigolo, nous blaguions souvent tous les deux, et régulièrement sur des sujets tendancieux, avec des allusions orientées sur le sexe. Mais cela ne restait que des blagues. Ce manège a duré pendant plusieurs années et m’excitait beaucoup, si bien que j’avais de plus en plus envie de me taper mon neveu. Je supposais bien que c’était réciproque. Malheureusement, je ne voyais Vincent qu’avec la famille, ce qui ne me laissait aucune possibilité de risquer quoi que ce soit. Sans compter qu’il restait possible que je me fasse des idées, et je n’ose imaginer le scandale si j’avais tenté ouvertement (même seule à seul avec lui) de lui faire des avances plus poussées ! Pendant tout ce temps, quand je pensais à lui, je m’imaginais des moyens réalistes pour arriver à mes fins. Le premier impératif était évidemment que nous ne devions être que tous les deux. Ce qui n’était déjà pas facile car nous n’habitons pas la même région, et il fallait trouver un prétexte sans que ce soit explicite, au cas où je me serais méprise sur ses envies Ensuite, comme certaines de nos blagues avaient tendance à m’échauffer, je me disais que cela pourrait être un moyen d’y arriver : une plaisanterie qui ne s’arrêterait pas "à temps" et qui irait jusqu’au bout. L’avantage étant bien sûr que, si je ...
«1234»