1. Eve (6)


    datte: 12/07/2018, Catégories: Inceste, Auteur: yphos, Source: Xstory

    Eve6 Lors de la soirée avec mon fils, Sonia en l’occurrence, j’avais découvert la fellation. Aussi, quand nous étions dans son lit et qu’elle était au dessus de moi pour me sucer, j’ai engobé son sexe et me suis appliqué à le satisfaire. J’étais bien tendu et elle voulait en profiter encore une fois. Elle s’est déplacée et m’a présenté ses fesses. Ce beau cul orné de dentelle était tentant, et Je fus tenté. J’ai écarté sa culotte pour m’enfoncer en elle sans problème. J’avais glissé ma main sur son sexe et le masturbais tout en pistonnant à grands coups son petit trou. « Comme c’est bon papa ! Baise moi bien, je suis ta chienne ! » « Tu aimes les bites dans le cul, hein, ma salope ! » « Ouiii, j’adore ça ! » « Tu es une sale fille ! » Je lui ai serré la hampe et me déchaînais en elle. Elle soupirait de bonheur jusqu’à ce que je sente son éjaculat dans ma main. J’ai alors porté, machinalement, ma main poisseuse aux lèvres et j’ai léché son sperme. Elle regardait par-dessus son épaule et me voyait déglutir sa semence. « Ouah, papa, tu m’étonnes ! » « Tais toi ! Sale garce, j’en ai pas fini avec toi ! » Je l’ai plaquée à plat ventre et tenue ses poignets sur le lit. Je me suis alors transformé en un barbare violeur. Une étrange animalité s’était emparée de moi et je la défonçais sans vergogne. Quand j’ai éjaculé, elle a poussé un râle de plaisir. Nous avons refait l’amour dans la nuit mais beaucoup plus simplement. Elle en voulait encore au matin, mais je devais rentrer et ...
    m’occuper de sa femme. Arrivé chez moi, Eve avait enfilé une robe légère sans rien dessous. Elle m’accueillit avec un sourire radieux. Quelle beauté que cette femme que je vais embrasser, me dis-je. Nous avons passé un bon moment à nous câliner, je lui racontais la nuit avec son mari et elle chauffait de plus en plus. J’avais pu faire une copie de l’enregistrement vidéo de la veille et on s’est caressé mutuellement en revoyant les images. On a oublié de regarder et je l’ai pénétrée alors qu’elle m’attendait jambes ouvertes. Elle prit un plaisir incroyable, surtout quand sur l’écran, je pistonnais Sonia à grands coups. Elle avait joui sans retenue, mais en voulait encore. Elle s’est retournée pour me demander de l’enculer. On ne refuse pas une telle invitation, mais j’ai procédé avec beaucoup de douceur. Elle eut un autre orgasme puissant auquel je ne pus me retenir. Toutes les nuits suivantes, elle était dans mon lit. Elle s’installait à la maison de plus en plus et j’étais heureux de vivre avec elle. J’allais voir Sonia assez souvent pour conserver de bons rapports avec mon fils. Par contre, Eve restait assez distante. Une fois, elle a emprunté la caméra de son mari et d’un trépied pour la fixer. Après avoir cadré le plan, elle m’a sodomisé avec son gode ceinture. Toutefois son gros ventre l’empêchait d’être mobile comme elle l’aurait voulu. J’ai pris un pied terrible quand elle s’enfonçait en moi. Elle adorait cette situation et moi aussi, je l’avoue. Nous avons recommencé ...
«12»