1. Petite-fille et fille, perverses ou nymphos


    datte: 16/07/2018, Catégories: Tabou, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: phantome19,

    Chapitre 5 : Le livreur de pizza. En fin d’après-midi, Laurine revient sur ses aveux du matin, un peu inquiète de ce que je pense d’elle. - Papy… tu m’aimes toujours… Sur un ton de petite fille qui veut se faire pardonner. Je la prends dans mes bras et je l’embrasse longuement avant de répondre - Je t’aime ma puce. Certaine femme aime le sexe plus que d’autre…toi peut-être un peu plus…mais tu ne fais souffrir personne, au contraire. Si un jour tu te maries, tu te comporteras en fonction de ton mari. Tout dépendra de ses envies de sexe. - T’es gentil, papy. Des fois je me demande si je suis normale. Tiens…là…en ce moment…je vois une grosse bosse dans ton short et j’ai envie de sucer ta bite. - Mais ne te gêne pas petite coquine, fais-toi plaisir. Tu sais bien que je ne peux rien te refuser. Laurine a un grand sourire et se glissant à genoux, elle baisse mon short et s'empare de ma bite pour me faire une belle pipe. Elle est vraiment douée et je comprends maintenant pourquoi elle a de l’expérience. Elle ne manque surement pas d’entraînement. Quelques minutes après, en pleine fellation, nous sursautons tous les deux quand une voix nous interpelle. -Whaou… excusez-moi… mais j’ai frappé… et comme personne ne répondait j’ai fait le tour. Mais ne vous interrompez pas pour moi. Je peux patienter. Un jeune homme est derrière la baie vitrée entrouverte, avec une boite à pizza. « Merde ! J’ai oublié que j’avais passé une commande avec livraison à domicile ! » Laurine se relève et je ...
    remonte mon short pour aller chercher mon portefeuille et payer le livreur. Je me retourne vers Laurine et je lui demande. - Aurais-tu de la monnaie pour le pourboire. Laurine me regarde et je décèle dans ses yeux une idée vicieuse. - Non, papy, mais je peux peut-être lui donner autre chose… Je vois toute de suite à quoi elle pense et au lieu de prendre ça à la rigolade, je la regarde dans les yeux et je dis. - Une petite pipe, par exemple ? Et elle se tourne vers le livreur qui reste figé, se demandant si c’est du lard ou du cochon... - Ben…Ouiiiiiii. Et en bonne salope avide de sexe, ma petite fille tombe à genoux devant lui, lui baisse son short et son slip et libère sa queue. Il a une belle bite le jeunot. Il bande sacrément et son sexe est plus long que le mien. Laurine commence à le caresser et j’ai l’impression qu’il s’allonge encore. Même avec ses deux mains qui entourent sa bite, son gland dépasse encore et elle le lèche a grand coups de langue. Je vois une goutte de pré sperme sortir au bout de son gland et ma petite-fille le recueille du bout de la langue en faisant. - Huuuuummm, il est bon… Le livreur en gémit de bonheur et sa bite se gonfle de plaisir. Laurine ouvre sa bouche et avale sa queue jusqu'à toucher de ses lèvres le pubis du livreur qui s’exclame. - Putain, elle avale tout ! Et j’assiste à une fellation en 3D pour la première fois de ma vie. Laurine est en train de lui faire une gorge profonde tout en lui malaxant ses couilles. Une vraie pro de la pipe ! ...
«123»