1. L'amant de maman est mon oncle ...


    datte: 09/08/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Georges,

    J’avais dix sept ans et demi lorsque oncle Didier est venu habiter a la maison, suite a un divorce tumultueux il s’est retrouvé au chômage et pour tout arranger la villa appartenant a son épouse il s’est retrouvé a la rue du jour au lendemain Florent est bel homme de quarante huit ans, il captive toutes les pensées et les questions que peut avoir une jeune fille en pleine évolution hormonale, sans aucune expérience que des flirts poussés avec un copain qui m’a dépucelée avec ses doigts et une certaine attirance pour les hommes mûrs, hélas c’est comme si j’étais transparente a ses yeux, malgré mes efforts il ne me calcule pas Florent pour plus d’intimité et au cas où il ferait une rencontre coquine, a une chambre située au bout de la maison, mais il fait salle de bain commune, ce matin je l’ai vu déposer son linge sale, attirée par l’odeur de sueur virile j’ai fouillé parmi les vêtements afin de trouver le teeshirt responsable de cette émanation d’homme quand j’ai trouvé un grand slip blanc, une fente permet de glisser la main certainement pour attraper le sexe pour pisser je l’ai porté a mes narines et là .hhhuuuuuuuuuuuummmmmmmmmmmmm quel bouquet ! Mes narines captent une odeur acre encore inconnue que je suppose être du sperme à voir ces taches jaunâtres collées dans cette poche volumineuse qui déforme le sous-vêtement, cela m’interpelle sur la grosseur du membre et ça ? c’est bien des sécrétions de femme non ? je produit les mêmes lorsque je mouille, il a donc baisé ? ...
    mais avec qui ? j’en aurais le cœur net c’est juré ! avec regret je remet le slip a sa place Mes soupçons se sont vite portés sur maman qui ne se prive pas de se frotter a lui lorsque papa a le dos tourné, elle glousse discrètement quand il laisse volontiers ses mains trainer sur ses fesses où et quand baisent-ils ??? lui ne travaille pas et elle reste a la maison, facile de trouver un moment pour se retrouver Aujourd’hui je fais semblant de partir au lycée pour revenir épier prés de la fenêtre de la chambre de Florent qui est ouverte, assise sur un bac de fleurs je révise un cours pour ne pas perdre de temps lorsque je perçois les ricanements de maman et les injonctions de Florent - Ôte ta culotte salope je vais te farcir le millefeuille - J’aimerais bien te sucer avant - Sort-là, elle est au garde-à-vous Un silence se fait, le cœur battant je risque un œil, maman trop occupée pour me voir est accroupie devant Florent qui regarde sa verge se faire engloutir par la bouche vorace de ma mère qui tient le manche a deux mains m’empêchant de me faire une idée du diamètre, lorsqu’elle le rejette pour respirer je distingue un champignon gros comme un œuf qu’un bourrelet relie a la hampe incurvée vers le haut, quant à la longueur je suis sidérée, les deux mains collées il reste une belle portion a avaler si je ne veux pas de réflexions sur l’état de mon slip ce soir je devrais laver moi-même ma culotte qui pègue a ma toison , je la vire dans l’aine pour limiter les dégâts ça me permet ...
«1234»