1. Ma coloc' Nina: Ch. 15


    datte: 09/08/2018, Catégories: Plus on est, Auteur: Markpm, Source: Hds

    CHAPITRE 15: LE CLUB (1/2) Quelques jours étaient passés depuis la présentation de Nina aux routiers de la région. On avait rapidement reparlé de cette soirée tous les deux, et notamment du fait que je l'avais arrosée d'urine pour la "nettoyer". Elle m'avait assuré que ça ne l'avait absolument pas dérangée. "Tu fais ce que tu veux de moi" avait-elle ajouté. Un point pour elle. J'avais parfois tendance à oublier ce détail. Tout allait bien, donc. Peu de temps après, donc, je suis rentré du boulot et ai trouvé Nina sautillant dans tous les sens, impatiente de m'annoncer la bonne nouvelle: les résultats étaient tombés et elle avait réussi ses examens, haut la main. Je n'en avais strictement jamais douté, mais j'étais content de la voir aussi heureuse. Je l'ai prise dans mes bras, l'ai embrassée avec fougue, et glissant une main dans entre ses cuisses, je lui ai dis qu'il fallait fêter ça. Johanna est rentrée du boulot dix minutes plus tard, et elle nous a trouvés sur le parquet du salon, moi bien enfoncé dans le cul de Nina, la fessant allègrement, tandis qu'elle se branlait le clito comme une furie — je lui avais donné la permission, je la sodomisais pour la féliciter, tout de même. Johanna est venue m'embrasser, puis a embrassé Nina, est s'est assise sur le canapé à côté de nous. _ On fête... ma réussite... aux partiels, a justifié Nina. _ C'est vrai ? Mais c'est génial ! Il faut fêter ça !! Johanna s'est levée d'un seul coup et est partie vers la chambre. _ C'est ce qu'on ...
    fait ! ai-je rétorqué, claquant violemment le cul de Nina, comme pour ponctuer ma phrase. _ Dans "fêter ça", il y a "fête" ! a crié Johanna depuis la chambre. Elle est revenue dans le salon entièrement nue. _ Je vais prendre une douche. Prépare cette petite chienne, ce soir, on sort ! Nina a joui plus ou moins à ce moment-là, et je n'ai pas tardé à la rejoindre, remplissant son anus. Puis je l'ai envoyée rejoindre Johanna dans la douche. On allait faire comme elle a dit, et on allait sortir. Je les ai retrouvées dans la chambre dix minutes plus tard pour les aider à se préparer. Johanna a opté pour une robe noire, assez courte, assez classique, mais qui mettait ses longues jambes et son décolleté en valeur. Pour Nina, j'ai choisi un short en jean, pour une fois, sous lequel elle ne porterait qu'une paire de collants. En haut, un débardeur, assez large. Pas de sous-vêtements, bien sûr. Les seuls sous-vêtements qu'elle était autorisée à porter étaient son plug et son collier. A chacun de ses mouvements, donc, un de ses seins était sur le point de s'échapper, et personne ne pouvait ignorer que ses tétons étaient percés. Elle était magnifique, comme à son habitude. Johanna nous a emmenés dans un bar du centre-ville, le genre d'endroit où l'on peut boire et danser sans avoir à débourser une somme astronomique à l'entrée. Johanna était déchaînée ce soir. Elle est allée nous chercher à boire tandis que nous nous installions à une table, et profitais de chaque occasion pour embrasser ...
«1234...8»