1. 7 jours pour tromper


    datte: 09/08/2018, Catégories: fh, couple, extracon, voisins, vacances, BDSM / Fétichisme, Oral, pénétratio, confession, Auteur: Lentai91,

    Samedi 1er juillet 16 h Avec trente degrés au thermomètre, on arrivait enfin au camping. Après neuf longues heures de route, neuf heures d’enfants qui se chamaillaient à l’arrière de la voiture, neuf heures en présence de ma femme que je ne supporte plus On sortit libre de la voiture. Une liberté qui n’allait durer que quelques jours. Mais une liberté dont j’allais bien profiter. Et je savais avec qui. Oh non, pas avec ma femme ! — Chéri, tu viens ? Je ne pouvais même pas rêver tranquillement. Elle m’appelait, car c’était notre tour de récupérer les clefs du mobil-home. Ça faisait des années que nous venions au même camping. Un camping qu’on adorait. Comme d’habitude, on était là pour une semaine. Juste une semaine c’était trop court bien sûr, surtout pour ce que j’avais envie de faire. Nous fêtions cette année nos vingt ans de mariage. En tout cas c’est ma femme qui voulait fêter ça. Vingt ans de mariage, vingt et un ans de vie commune – oui, on s’était mariés jeunes, à vingt ans pour moi, vingt-cinq pour elle – et deux enfants, un garçon et une fille de dix et treize ans. Et ça faisait à peu près autant de temps qu’on allait à ce camping dont on avait eu le gros coup de cœur. Mais la routine avait pris le dessus. Au fur et à mesure des années, je me suis « lassé » de ma femme. Plus de petits cadeaux, plus de gêne, plus de discussion, plus la flamme du premier jour Tout ceci avait été remplacé par des disputes régulières et des rapports tous les trente-six du mois Les ...
    belles années sont derrière. Enfin les clefs en main, on partit en direction notre emplacement. Chaque année c’était un mobil-home différent. À peine l’état des lieux fini, ma femme Marina me chuchota à l’oreille d’une voix sensuelle : — On peut envoyer les enfants à la piscine dès maintenant, et on va tester le lit avant de défaire les bagages. On va commencer notre anniversaire.— Pas maintenant, et puis j’ai mal au dos à cause de la route.— Raison supplémentaire de te faire un massage et de m’occuper de tout.— On verra ce soir. De mauvaise humeur et sans rien dire, ma femme partit s’occuper du rangement des affaires. Non je n’avais pas mal au dos, je ne voulais juste rien faire avec elle, j’avais quelqu’un d’autre en tête depuis que j’avais mis les pieds dans le camping. Une autre que j’avais hâte de voir. Une des grandes raisons de pourquoi je choisissais toujours ce camping. 19 h Comme chaque premier soir de notre arrivée, nos amis de toujours du camping viennent prendre l’apéro sur notre terrasse. Et pas n’importe quels amis de camping. Les amis que j’attendais tous les ans. Mon ami Ludovic, avec qui je m’entendais super bien, et surtout sa magnifique femme Cindy. C’est elle que j’attendais tant ! C’est elle que j’avais tant hâte de retrouver chaque année ! Ils s’installèrent après les longues salutations. On se servit des alcools et des amuse-gueule. Les conversations se dirigèrent surtout sur l’année passée, les bonnes nouvelles, ainsi que les mauvaises. Ce que chacun ...
«1234...10»