1. Malentendu


    datte: 11/08/2018, Catégories: fh, Collègues / Travail, amour, Oral, Oral, pénétratio, init, mélo, amourdram, consoler, Auteur: Bertrand D,

    Le grondement d’une moto folle dans la rue tire Nicolas de ses pensées. Refermant le dossier sur ses genoux, il se décide enfin à aller se coucher. Il est deux heures, et bientôt il va falloir se lever, retourner au boulot. Pourtant, dans le lit, le sommeil ne vient pas. Ce qu’il vient de lire, les photos qu’il vient de regarder l’ont bouleversé. Hier au soir, en rentrant de travailler, le concierge lui a remis un colis expédié en express. Rentré dans son appartement, il a mis une pizza à dégeler et réchauffer dans le four à micro-ondes et a décidé d’ouvrir le paquet en attendant. Le four est arrêté depuis longtemps, la pizza est froide à l’intérieur, mais Nicolas est plongé dans le courrier qu’il vient de recevoir. Son visage semble se décomposer au fur et à mesure qu’il progresse dans le dossier. Le téléphone sonne, insiste. Excédé, mais aussi intrigué, Nicolas décroche. —Monsieur Nicolas Verdet ?— Oui, c’est pourquoi ?—Vous avez dû recevoir un colis. Ne l’ouvrez surtout pas, il s’agit d’une erreur. Je vous expliquerai plus tard. Excusez-moi. Et elle raccroche. C’est trop tard, il l’a ouvert. -oOo- Obtenir sa licence en droit à vingt-trois ans n’a rien d’exceptionnel, mais Nicolas s’en moque, tout va pour le mieux. Quand on est grand, sportif, bien foutu, et qu’on a un emploi stable, la vie est belle. Pendant deux ans, il a fait des stages dans une compagnie d’assurances, elle l’embauchait un mois chaque été. Et lors de son dernier séjour, le directeur du personnel lui a ...
    offert de l’engager en CDD de six mois, en lui laissant entrevoir un CDI par la suite si tout se passait bien. Et tout s’est bien passé. La vie lui a accordé toutes les facilités, il a du succès auprès des filles, mais il n’est pas particulièrement dragueur. Certes, il ramène parfois une compagne, mais il déteste celles du genre collant. Pendant quelque temps, ils se voient puis se séparent, restant parfois amis. Depuis trois ans, il est heureux à son boulot, dans le bureau, il s’entend bien avec ses collègues, son travail lui plaît. La gent féminine est bien représentée, surtout par quelques jeunes, dont certaines très jolies. Son chef d’agence, qui l’apprécie, lui a conseillé de ne surtout pas mélanger drague et travail. Et il l’a écouté. Ce soir, vendredi, c’est le dernier jour de service de ce patron. L’ensemble de ses employés a tenu à fêter ça. Un pot de départ, l’occasion de lui offrir un cadeau. Le directeur régional se déplace pour lui remettre la médaille d’honneur du travail. Cela risque de durer et n’arrange pas trop Nicolas qui doit justement retrouver la fille du dernier week-end. S’il la fait trop attendre en boîte, elle est capable de partir avec un autre. Chacun veut dire un mot au futur retraité en attendant l’arrivée des autorités. Brusquement, le brouhaha cesse et apparaît le directeur, suivi d’une femme jeune, grande, belle, robe sobre, la classe. C’est la liturgie classique, panégyrique du partant. À écouter ce discours, chacun se demande pourquoi il n’a ...
«1234...21»