1. Elise


    datte: 27/08/2018, Catégories: f, fh, Collègues / Travail, Collègues / Travail, toilettes, fmast, intermast, Oral, mélo, regrets, occasion, Auteur: Lacinic,

    Elle se permettait rarement ces quelques heures d’échappée ; pourtant, fuir ce bureau était toujours un plaisir. Entre Maurice et Stéphane, ses plus proches collègues, qui n’avaient de cesse de se raconter des blagues grivoises à longueur de journée, et Béatrice qui essayait de l’apprivoiser pour combler sa solitude, elle n’avait que peu de contacts enrichissants dans cette société d’édition. Elle y était entrée deux ans plus tôt, deux ans déjà, date qui résonnait encore Ce choix avait été cruel, mais elle s’était retrouvée sans aucune ressource à la mort de Rémy, et sa passion, l’écriture, ne lui avait jamais permis d’en vivre. Elle chassa promptement ces souvenirs qui revenaient en foule à sa conscience, et elle entreprit de humer l’air ambiant de la ville Sa ville, oui ; elle l’avait toujours été, même si leur histoire s’était aussi entremêlée de retrouvailles et de séparations Elle eut soudain envie de s’installer à la terrasse du Belvédère, et de commander un café bien serré. En cette première journée de printemps, le lieu s’agitait des discussions et des rires des clients. Les émotions venaient l’assaillir malgré elle, et il lui devenait de plus en plus difficile de rester dans cette position d’observation des autres. Élise se demandait parfois si elle avait bien fait de repousser les conseils de ses proches, ceux-là mêmes qui l’avaient soutenue lors du drame, comme le fait d’aller rencontrer un psy Elle réalisait peu à peu que les cauchemars se faisaient toujours aussi ...
    prégnants, et les visions quotidiennes ne diminuaient pas. Il lui avait fallu une année entière pour reprendre une activité sociale digne de ce nom, et ce boulot en faisait partie intégrante. Ce lent retour à la vie, ces habitudes à retrouver, ces liens à repenser, ces quotidiennetés minimes et essentielles, lui coûtaient encore maints efforts et la fatiguaient par moments. Mais elle était décidée à ne pas lâcher cette victoire sur elle-même, malgré la souffrance que cela engendrait parfois. Élise savait aussi qu’il était grandement temps pour elle de rouvrir sa porte à un homme, mais Rémy occupait encore ses majeures pensées. Deux ans sans relation affective, sentimentale, et sexuelle. Des plaisirs charnels, elle en avait vécu passionnément avec Rémy et, ensemble, ils avaient partagé nombre de leurs fantasmes. Et puis, plus rien depuis sa tragique disparition, elle n’avait pu se résoudre à rencontrer un autre homme. Elle s’était découvert un onanisme peu soupçonné et aurait pu devenir représentante en objets de plaisir, tant elle fréquentait assidûment les boutiques et les sites Internet, à la recherche des nouveautés qui promettent le plaisir en plus. Mais cela ne remplaçait pas la chaleur du partage, et le vivant de l’autre. Elle en était arrivée au point de vouloir tester de nouveaux plaisirs, et entre autres elle songeait à certains lieux, dont elle n’avait jamais osé franchir la porte, mais qui peuplaient nombre de ses rêveries. Bref, il fallait maintenant retourner au ...
«1234»