1. Comme une évidence


    datte: 02/11/2016, Catégories: fh, hotel, fsoumise, hdomine, noculotte, massage, Oral, fgode, pénétratio, champagne, attache, init, initfh, fsoumisah, Auteur: Partner13004, Source: Revebebe

    Nous avons ressenti un même désir de nous rencontrer. Une envie commune, qui s’est construite tout naturellement à travers nos recherches respectives, tout autant qu’au travers d’une complicité forgée de respect et teintée d’une attirance mutuelle (perçue derrière le clavier, la cam ou le téléphone). Nous avons organisé cette rencontre, non sans mal, en fonction des disponibilités de lieux, en cette période estivale. Honfleur fait rêver les plus grands peintres, émerveille les yeux des touristes, et pourtant ce n’est pas au bord du bassin que nous allons vivre nos premiers instants. Je t’ai donné rendez-vous en ce lundi 20 Août au motel Monet, sur les hauteurs de la ville. Mes instructions, autres que vestimentaires, sont simples et précises. Tu dois arriver à 15 heures, tout en m’ayant appelé au moment de prendre la route, afin que je te guide, et te donne le numéro de la chambre. Sur place avant toi, je fais le tour du propriétaire, pour m’imprégner des lieux et repérer l’endroit. Je dispose une à une les bougies, prépare la bouteille de champagne, les coupes et quelques jouets intimes. Il manque le lit à baldaquin, les vieilles pierres, mais notre hâte n’a eu cure de devoir attendre plus. Tu as imaginé cette rencontre depuis quelques temps, tu l’as rêvée, fantasmée et vécue dans ta tête. Puis le jour « J », ou plutôt le jour « L » comme Lyne, arrive ! À l’heure convenue (il faut dire que tu es partie en avance, pour être sûre de ne pas être en retard), tu te gares sur le ... parking. Tu ajustes une dernière fois ta robe, tes cheveux, ton maquillage et sors de voiture. Tu n’oublies pas dans le coffre un sac, avec entre autres deux ou trois tenues. Il me plaira d’y choisir plus tard celle que tu devras porter pour sortir. Comme mes toutes premières consignes te le préconisaient, tu es habillée avec des escarpins, une mini-jupe noire portefeuille, une veste de même couleur ouverte sur un soutien-gorge pigeonnant assorti au string, un porte-jarretelles et des bas noirs Tu es à la fois très belle, très féminine, très sexy et hyper désirable. C’est animée par un sulfureux sentiment fait d’excitation et de fébrilité que tu approches de la porte. Dans ton esprit la tension monte, dans un mélange d’envie, d’incertitude et d’impatience. De loin, tu aperçois un bandeau sur la poignée, tu te dis un sourire aux lèvres :Tiens, il n’a pas oublié. Ton cœur bat un peu plus vite, un peu plus fort, et tes doigts saisissent ce parement noir avec lequel tu recouvres tes yeux. Une dernière respiration et une grande bouffée d’oxygène plus tard, tu frappes les trois coups, qui vont être le passage du fantasme à la réalité Un cap, vers ces moments tant attendus. Quelque peu joueur ! Je te laisse deviner mes pas derrière la porte, je prends mon temps Les secondes qui s’égrènent te paraissent interminables. Devant le côté incongru de la situation, ton visage esquisse un sourire La poignée tourne — Bonjour Lyne Ma main prend la tienne, et mon autre main se saisit du sac. ...
«1234...8»