1. Escort T-girl le temps d'un week-end


    datte: 11/09/2018, Catégories: Plus on est, Auteur: Alexandra,

    J'ai pris l'habitude de m'organiser régulièrement un petit week-end 100% sexe au cours duquel je loue une chambre d'hôtel dans laquelle peuvent me rejoindre les coquins qui auraient envie de "mieux me connaître". C'est à Liège que je pose mes valises, car en général je ne me rends jamais dans cette région, tout simplement parce qu'il n'y a aucun club intéressant. Jusqu'à présent, je me limitais à une journée de "dur labeur" mais j'ai la chance d'avoir fait connaissance de personnes qui sont très enthousiastes à l'idée de me revoir lors de chacune de mes visites. Ceci me constitue un petit noyau dur d'habitués et, rien qu'avec eux, ça me remplit déjà une journée complète. C'est la raison pour laquelle j'ai décidé cette fois-ci de consacrer un week-end entier à cette activité. Je prendrais possession de la chambre le samedi en début d'après-midi pour la libérer le lundi matin, qui était un jour férié. Je devais rencontrer au total 8 personnes à l'hôtel, et j'avais également programmé des "activités" pour la soirée du samedi et du dimanche. Le week-end s'annonçait très chargé. C'est vers 13h50 que j'arrive à l'hôtel. Je peux prendre possession de la chambre dès 14h. Arrivée à l'accueil, la réceptionniste m'informe que, suite au long week-end, l'hôtel est complet, les femmes d'ouvrage sont débordées et... ma chambre ne sera pas prête avant 14h30 !!! Ca commence déjà très fort ! Mon premier rencard est prévu à 15h et je dois encore me raser certaines parties du corps, m'occuper ...
    de ma toilette intime, me maquiller, m'habiller, mettre la chambre en ordre. Enfin voilà, vous l'avez compris : bonjour le stress ! Je contacte mon premier invité qui est, comme les autres prévus ce jour-là, un habitué. Je lui explique la situation en lui demandant de repousser notre rencontre à 15h30 mais ça ne lui convient pas vraiment. C'est justement parce qu'il avait quelque chose de prévu vers 16h qu'il m'avait demandé de passer en premier. Je trépigne sur le parking, observant la femme d'ouvrage qui prend tout son temps pour remettre à neuf la chambre juste à côté de celle qui m'a été attribuée. Je l'interpelle pour lui expliquer que j'ai un rendez-vous et que j'ai absolument besoin de la chambre. Elle semble enfin réaliser l'urgence de la situation et vers 14h30 je peux finalement profiter pleinement de l'espace qui va me servir tout au long du week-end. Je pare au plus pressé : hygiène, rasage, maquillage. Je tente de garder la chambre relativement ordonnée, je ne commence pas à éparpiller mes fringues partout et je bats mon record de vitesse pour la préparation : je suis prête en 40 minutes. Mon invité arrive à 15h10 et il se déshabille dès la porte de la chambre fermée. Rapidement, nous nous retrouvons allongés et je m'affaire à donner du volume à son sexe de la plus douce des manières. Lorsqu'il a atteint une taille qui me semble raisonnable, nous passons aux choses sérieuses et c'est en levrette qu'il me prend. C'est ma première queue de la journée, elle n'est ni ...
«1234...9»