1. Besson femme cavale Chapitre 9


    datte: 12/09/2018, Catégories: Dans la zone rouge, Auteur: Tayyip,

    Chapitre 9 Le harnachement - Pour le dressage, je dois te préparer comme pour une course, il faut t'habituer... Alors vient le moment préféré de Besson, le déclenchement du fantasme, le début de l’évasion... à partir de cet instant, la transformation s'opère, elle est vraiment l'animal qui est dressé, d’ailleurs elle entend le maitre d'écurie, le lad, le palefrenier qui lui parlent comme à une jument, en terme familier, naseaux, lèvres, panse... Ils lui flattent la croupe, les cuisses, le cul... ils la palpent... Vincent place des sangles pour lui maintenir la tête en arrière afin qu'elle ne puisse plus la tourner. Les œillères réduisent son champ de vision et évitent ainsi toutes récréations car Besson ne doit obéir qu'aux ordres de la voix des rênes et du fouet... Vincent lui pose son harnais de tête et elle voit avec inquiétude qu'il a entre les mains un mors en métal, elle recule avec crainte mais il la tient court par la longe, il s’approche, elle résiste, refuse le mors, mais calmement sans lui laisser le choix il lui coince la tête sous le bras et place entre les dents un anneau de métal qui lui maintient la bouche ouverte... il en profite pour lui introduire un doigt et en riant, lui dit qu'il peut y enfoncer autre chose et insère le mors entre les lèvres de la cavale. L'intérêt du mors est de faire abondamment saliver Besson, une humiliation prisée par Hubert de Sablé... la bave dégouline sur sa poitrine... - De cette façon ce mors me permet de te guider et ...
    t'apprendre à être dirigée non plus à la longe mais avec les rênes accrochées au mors. - Reste tranquille sinon je te corrige ! Lorsque tu seras prête, tu auras les yeux bandés pour t'obliger à te concentrer sur les ordres que je te donne avec les rênes. Besson trépigne, piaffe, s'impatiente, Pour la calmer, Vincent lui accorde quelques caresses sur le cul et en profite pour lui glisser un doigt elle se tortille... - Regarde ce qui va te servir de queue ma belle, Vincent lui montre une magnifique queue de cheval bien taillée, de la couleur de sa houppe et terminée par un splendide plug. Vincent lui écarte les cuisses, lui charge le cul de vaseline, du doigt lui élargi le trou et lui enfonce le plug... la pénétration est laborieuse, Vincent force, tourne et après beaucoup d'efforts, de paroles rassurantes et de caresses, de pleurs et de gémissements de Besson... brutalement le plug lui ouvre la rondelle... Vincent le fixe de manière à ce qu'il ne puisse pas glisser... elle beugle de douleur. Le fouet la rappelle à l'ordre... Puis vient le corset, un corset avec des sangles, des anneaux en acier, qui servent à attacher les mains et si Hubert de Sablé le souhaite, lui boucher la vulve.... les sangles encerclent seins, les fesses et le pubis de manière contraignante. Vincent sert fortement à la taille, ce qui la creuse et met en valeur la beauté de ses hanches et de son cul. Le harnachement croise entre les mamelles, les soulignant puis croise à l'entrejambe laissant libre l'accès au ...
«12»