1. Le canyon


    datte: 12/09/2018, Catégories: fh, Collègues / Travail, voyage, cérébral, Auteur: Penn Sardin,

    Résumés des épisodes précédents : Le voyage et le premier jour Stéphane et Véro, deux amis intimes de très longue date, partent en vacances seuls à la montagne. Leur relation forte et naturellement suspecte de dérives a longtemps dérangé leurs conjoints respectifs, mais le temps et la stabilité immuable de leurs rapports ont progressivement prouvé que leur amitié était sincère et sans ambiguïté. Les nouvelles limites à l’amitié, délicieuses mais raisonnables Au début de leur voyage, ils étaient certains que les bornes de leur relation seraient solides et immuables. Mais l’évènement de la grange du paysan frustré a enclenché un processus qui les emmène presque malgré eux, sous forme de petits jeux, dans des contrées qu’ils ne pensaient jamais explorer. Un franchissement ponctuel de la ligne rouge Véro et Stéph sont d’accord pour conserver des règles amicales, mais le plaisir qu’elle a ressenti dans la grange étant nouveau pour elle, Véro demande à son "ami" de lui montrer si elle pourrait le revivre sans des circonstances aussi spéciales. ********** Quand je reviens, peu après, le bruit de la douche me rassure sur la prise en compte de mes consignes. J’entreprends de nous préparer un pique-nique digne de ma princesse et du château princier que les montagnes feront pour nous. Véro quitte la salle de bain habillée d’un drap de bain en feignant une précipitation désespérée. Je continue à contrecœur de mimer les intendants intransigeants : — Le petit-déj est prêt, nous sommes ...
    dans la voiture dans 12 minutes !— Verse mon thé, j’arrive !— Pense à mettre ton maillot de bain sous ton short si tu ne veux pas te mettre toute nue devant des inconnus.— Ce qui ne serait pas pour te déplaire ! Obsédé !— On ne dit pas « obsédé », mais « amateur de situations croustillantes » !— Ça y est ! Et Véro apparaît tout en finissant sa phrase et de mettre de l’ordre dans sa tenue. Jolie tenue, ma foi ! Ce short court de baroudeuse qui montre ses jambes de manière très sexy ; ce tee-shirt moulant et tendu qui rend grâce à son ventre plat et à sa taille fine ; ses cheveux attachés avec une queue-de-cheval qui complètent son image d’aventurière ; son sourire de femme heureuse. — Ouah ! Tu es très jolie. Je suis fier de t’accompagner.— Merci du compliment, mais on se change dans moins d’une heure pour mettre des combis sans forme et rapiécées.— Laisse-moi te prendre en photo avant !— Tu auras d’autres occasions de me voir ainsi d’ici la fin de nos vacances.— De nombreuses occasions, j’espère !— Tu n’aimais pas la tenue d’hier ?— La tenue à « Piropo » ? Énormément, je suis tiraillé.— J’espère bien ! Mais en fait je parlais de ma tenue de nuit, mais ce n’est pas grave. Et elle change immédiatement de conversation avec malice : — Je suis désolée de ne pas participer plus à l’organisation de la journée, c’est pas le plan, mais l’agenda matinal que tu as organisé est un peu serré.— À charge de revanche ; à partir de demain, je prends le rôle du macho qui se prélasse en buvant de ...
«1234...23»