1. À cocu, cocu et demi


    datte: 12/09/2018, Catégories: 2couples, extracon, cocus, jalousie, dispute, noculotte, intermast, Oral, pénétratio, champagne, Auteur: PapaTangoCharlie, Source: Revebebe

    Acte I – La surprise Nous étions un beau soir d’avril et un magnifique soleil printanier nous chauffait encore de ses doux rayons. Rentrant du bureau je fus bien content de pouvoir enfin goûter à la tranquillité de la maison. Mais cela ne dura pas, à peine installé dans mon fauteuil, je fus agressé par mon chat qui, à grand renfort de miaulements, me fit clairement comprendre qu’il avait faim. Je lui fis quelques caresses, qu’il me rendit en se frottant à mes jambes, et lui donnai quelques croquettes. C’est à ce moment-là que le téléphone sonna.« Décidément, pas moyen d’être tranquille. Qui peut donc m’appeler à cette heure ? Ça doit être ma femme. » pensai-je. — Allô ?— Bonsoir Antoine, c’est Nathalie. J’étais à cent lieues de penser à elle à ce moment-là et ce coup de fil, survenant alors que j’avais tellement envie de m’affaler sur le canapé à ne rien faire, me contraria souverainement. Je tentai néanmoins de dissimuler au mieux cette contrariété : — Ah, quelle bonne surprise ! Ça me fait plaisir de t’entendre. Nathalie et son mari étaient nos meilleurs amis et nous nous connaissions depuis bien longtemps. — Dis-moi, continuai-je, ça fait un bail. Comment vas-tu ? Et ton mari ?— Ça va bien Julien et moi. Tu sais, c’est la routine habituelle Et toi ?— Ça va très bien aussi, pas de problème Mais dis-moi Nath, je te connais suffisamment bien pour deviner à ta voix que tu sembles préoccupée. Je me trompe ?— Euh, oui Enfin j’ai vraiment hésité longtemps à t’appeler Mais ...
    comment te dire ?— Vas-y Nath, dis tout à ton copain.— En fait je suis dans la merde J’ai ma compta à finir pour demain, mais mon PC est planté En plus j’ai toutes les données de ma boutique dessus, depuis deux ans et j’ai peur de— Tu veux que je passe ?— Non Antoine, je n’veux pas te déranger, mais— Mais tu n’me déranges pas. Je fais un saut chez toi tout de suite si tu veux.— Je suis vraiment confuse— Tu sais bien que je ne laisserais jamais tomber ma meilleure amie.— Tu es gentil, Antoine. Mais Carole ? Elle va me maudire— Mais non, ne t’inquiète pas. De toute manière elle n’est pas là ce soir, alors ça ne me dérange pas. Je suis chez toi dans une demi-heure. À tout de suite. Nathalie se confondit encore en remerciements. Un mardi soir, j’aurais vraiment préféré rester chez moi à regarder la télé plutôt que de jouer au pompier-informaticien, même pour ma meilleure amie. Mais j’avais beaucoup d’estime pour Nathalie, qui n’était pas du genre à profiter des copains, et je savais que si elle m’appelait c’est qu’elle était réellement dans une situation difficile. Je pris donc mon petit matériel d’informaticien (disque externe et CD de secours), je les fourrai dans mon sac et je laissai mon chat seul aux prises avec ses croquettes. Nos amis n’habitent qu’à cinq ou six kilomètres de chez nous, aussi le trajet en voiture ne fut pas long et un quart d’heure plus tard, je sonnai au portail de Nathalie. Ils habitent une coquette petite maison plantée au milieu d’un grand jardin fleuri, ...
«1234...22»