1. [VU SUR LE NET] Kary-08


    datte: 18/09/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Tabou, Lesbienne, Auteur: benoit30,

    Samedi 9 avrilJe suis arrivée chez moi et la première chose que j'ai faites a été de me mettre entièrement nue pour regarder mon corps dans le miroir de la chambre, bien sûr après avoir envoyé le texto à Madame. J'ai tourné la tête et j'ai vu mes fesses, rougies et parsemées de quelques ecchymoses. J'ai senti immédiatement la cyprine couler sur ma jambe, je mouillais comme une possédée. Je sentais encore la chaleur se dégager de mes fesses. C'était merveilleux, une personne avait pris le contrôle de mon corps et en avait disposé à sa convenance. javais un sentiment d'euphorie à l'intérieur de moi. J'avais ma dose de souffrance qui me faisait du bien et je perdais peu à peu mon autonomie, ce qui procurait à mon esprit une dose d'adrénaline et d'exaltation. je ne pouvais m'empêcher de caresser mes fesses et de regarder les belles couleurs qu'elles avaient. J'étais quand même un peu triste de savoir que j'avais la fin de semaine de cogné et que Madame ne pouvait me garder près d'elle.Avec cette matinée, j'en avais appris beaucoup au sujet de ma Maîtresse, mais elle restait une énigme. il y avait tant de question qui hantaient mon esprit. Comment ce goût pour la domination s'était développé au fils des ans? Qu'est-ce qu'elle recherchait chez sa soumise? Avait-elle un mari? Un copain? Peut-être des enfants? Quoique, vu son jeune âge, cela me semblait peu probable. Bien des questions restaient sans réponses. J"espérais seulement qu'elle me recontacterait rapidement et que nous ...
    ferions un bon bout de chemin ensemble.La fin de cette journée du samedi 9 avril a été bien ordinaire à part toute cette tempête de questions qui virevoltaient dans ma tête. A présent, Madame faisait littéralement partie de moi, elle occupait toutes mes pensées. La nuit précédente qui avait été agitée et cette journée m'avait épuisé. Après avoir fait ma toilette, j'ai rédigé mon journal pour Madame."Cher journal,Aujourd'hui a été une journée merveilleuse. Madame m'a permis d'aller chez elle. Grâce à sa générosité, je la connais désormais un peu plus. Cela me fait tout drôle d'appartenir à une femme de près de 4 ans ma cadette. Juste à penser à mes parents, cela provoque des chaleur en moi. Mais j'ai confiance en Madame pour préserver la vie vanille.Aujourd'hui, Madame a commencé mon éducation. J'ai eu droit à une fessée pour avoir hésité à obéir à un ordre et à plusieurs coups de palette de bois pour avoir écrit mon journal trop tôt dans la journée. Cette correction a été très difficile, j'ai versé beaucoup de larmes, mais je la méritais. Désormais, je dois lui obéir sans hésiter, je dois lui faire confiance aveuglément et faire tous ce que je peux pour lui faire plaisir et la satisfaire. C'est mon rôle en tant que soumise, et ma place est à ses pieds attendant un ordre que j'exécuterai avec rapidité et en utilisant toute mon énergie à son service.Oui, cher journal, je suis heureuse d'être la soumise de Madame. j'ai tellement hâte de la revoir ..."Puis 20h30, je me suis mise au ...
«123»