1. La femme de Marc [2]


    datte: 18/09/2018, Catégories: Tabou, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: wizks,

    http://xhamster.com/stories/la-femme-de-marc-1-688541Le samedi suivant, on remet ça : grillade chez Marc. On se réparti les tâches : deux amis devaient s’occuper des sarments, deux autres aller en Espagne chercher les boissons, et je devais m’occuper de la viande. Marc n’étant pas dispo, Sophie me demanda spontanément de venir la chercher pour faire les courses. Le côté pratique de pouvoir laisser la viande au frais chez eux était un bon argument, et nous assurait d’éviter tout soupçon.A 14h, je suis chez Marc et Sophie. Je sais que Marc n’est pas là, et j’ai des idées plein la tête. Je sonne, et Sophie sort pour monter dans ma voiture. Quand je lui fais la bise j’en profite pour détailler sa tenue : un débardeur gris et un cache cœur noir, je suis quasiment persuadé qu’elle n’a pas mis de soutif encore. Un petit short en jean et des tongs pour compléter le tout.On part faire les courses à la boucherie du coin. Le trajet est court, on discute de tout et de rien. Au moment de me garer, je passe la main derrière son siège pour faire un créneau. Elle avait enlevé son cache-cœur durant le trajet, et je constate que le débardeur épouse parfaitement la forme de sa poitrine. Un petit sourire a dû se dessiner sur mon visage, car pendant la manœuvre, alors qu’elle remet son cache-cœur, elle me dit d’un air espiègle :- Un rien te fait plaisir je vois…- Surtout quand ce rien est si sexy, ai-je répondu.Je finis ma manœuvre et je lui demande, en désignant son cache-cœur :- D’ailleurs ...
    t’as pas chaud avec ça ?- C’est surtout pour rester discrète…- Ha bon, tu te sens pas de sortir sans du coup ? lui ai-je dit d’un air de défi.Elle l’a laissé dans la voiture et on est parti à la boucherie comme ça. On n’a pas croisé grand monde, mais Marc aurait été fou de jalousie je pense de voir les quelques vieux reluquer sa femme comme ça… Je pense que ça devait faire de l’effet à Sophie, car on devinait largement bien ses tétons à travers le débardeur.Le boucher nous a accueilli avec un grand sourire, et s’adressait systématiquement à Sophie lors de la commande, même si c’est moi qui répondait. Evidemment il nous a pris pour un couple, et Sophie a eu plusieurs occasions pour le détromper, mais elle n’a rien dit. Sur le coup je me suis dit que c’était pour éviter une discussion ennuyeuse, ou de s’étaler pour rien. Mais sur le retour elle m’a dit qu’elle a aimé nous faire passer pour un couple d’amoureux. J’ai joué la carte du charmeur en lui disant que c’était tout à mon honneur d’être accompagné d’une femme aussi sexy.Lorsque je l’ai déposée chez elle, nous sommes allés mettre les courses dans le frigo. Au moment de partir, je lui fais la bise, toujours à la commissure des lèvres, mais cette fois ma main s’est directement posée sur sa fesse. Elle n’a rien dit, a posé sa main sur ma joue, et m’a fait un smack. J’ai posé mon autre main sous son autre fesse, glissé les deux et l’ai soulevée. Elle s’est accrochée à moi avec ses jambes et nous nous sommes embrassés comme deux ...
«12»