1. Plaisirs nouveaux à la piscine (4)


    datte: 23/09/2018, Catégories: Transexuels, Auteur: sifeminin,

    Salut c’est votre folle de lycra. Au dernier coup je vous ai quitté alors que j’étais dans une combinaison en latex et que je me suis faite baiser toute la journée ainsi vêtue. Je ne vous raconte pas comment j’ai transpiré là-dedans je ne vous raconte pas les odeurs de sexe et de sperme dont je pouvais profiter, il y avait un côté crade mais cela m’excitait toujours plus. Donc en début de soirée ils ont un peu cessé, je ne voyais toujours pas ce qu’il m’arrivait mais je me suis retrouvée dans ma chambre ils m’y ont emmenée car je ne voyais rien. Je me suis allongée​ un peu pour reprendre un peu mes esprits même si je glissais dans ma combinaison. Le frottement du latex contre la peau n’était pas désagréable comme sensation. Même si la sueur rentrait dans mes oreilles et du coup elle altérait mon audition, je savais que j’étais seule dans ma chambre je me suis reposée un peu. Je me suis un peu assoupie quand j’ai entendu la porte s’ouvrir et que mes hommes rentraient dans la chambre, comme j’y ai eu droit tout l’après-midi, je me suis retrouvée avec un sexe dans la bouche et évidemment ils se sont relayés ; en fait ils étaient venus m’expliquer que cet après-midi ils​ m’avaient prêtée à des amis à eux. C’est ainsi que j’ai appris que cet après-midi 3 hommes m’avaient baisée pour leur plus grand plaisir, et le mien en passant... Ils m’ont retiré une cagoule en latex que j’avais sur le visage, ainsi je me retrouvais avec juste la capuche de ma combinaison ce qui m’a permis de ...
    voir et de respirer correctement. J’avais le visage trempé de sueur et je sentais qu’il y en avait partout et toujours plus dans ma combinaison. J’avais la sensation que l’on a quand on a des bottes plein d’eau... Là ils m’ont fait boire et il m’ont expliqué qu’il allait falloir que je dorme dans cette tenue pour que j’apprenne à être leur poupée gonflable, du coup je me suis endormie avec pleins d’odeurs aphrodisiaque dans les narines ce qui m’a laissé un sexe en béton toute la nuit. J’étais allongé sur mon lit et je constatais​ quand même qu’à force de sucer des gros sexes toute la journée, j’avais quelques douleurs musculaires au niveau de la mâchoire. J’ai aussi découvert dans la nuit que ne pouvant aller au petit coin j’ai été obligée d’uriner dans ma combinaison maintenant l’odeur commençait à être insoutenable. Le lendemain matin je me suis réveillée reposée, mais j’avais une énorme envie de me palucher, chose qui était totalement impossible car la fermeture de ma combinaison se faisait par derrière et en plus à l’extrémité de mes mains se trouvaient des moufles en latex bien plus rigide du coup je ne pouvais rien faire. Je suis restée à rêvasser un peu sur mon lit et j’ai fini par trouver une solution pour me faire du bien à savoir me mettre sur le ventre et faire des va-et-vient avec mon sexe rigide, je me suis si bien frottée que j’ai fini par éjaculer cela m’a fait un bien fou et je pense que j’ai dû en envoyer beaucoup, mais en même temps il y avait beaucoup de ...
«123»