1. SOUVENIRS #10: Judith - pas si 'prude'


    datte: 10/01/2017, Catégories: Masturbation, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: petdyke,

    SOUVENIRS - une collection des lettres ouvertes de mes lecteurs, surtout mes lectrices SOUVENIRS - les vraies histoires érotiques privées, publiées par moi, polyglotte Peter Souvenirs - les pluparts écrits par des femmes relativement jeunes en France où à la Suisse Souvenirs - les pluparts des histoires héterosexuelles gênantes, et souvent en publique Souvenirs - un mec aurait chance d'observer sa jeune soeur se masturber à la salle de bain Souvenirs - un mec bientôt racontera son histoire ici de sa &#034Sodomie Jolie&#034, Eric de Dijon Souvenirs d'une jeune étudiante de quinze ans qui par chance tombe sur son pouvoir érotique Souvenirs d'elle comme le jeune professeur rougit, restait derrière son bureau, trop énervé Souvenirs de se branler mutuellement dans un cabine de la piscine, observés par tant des jeunes Souvenirs d'une jeune femme, son premier fois avec deux hommes - c'est &#034Chrystalle pas lasse&#034 Souvenirs des tampons - l'un aime bien quand sa femme à ses règles, pour devenir son 'vampire' Souvenirs des tampons - l'autre aime bien mettre chocolat liquide au vagin de sa belle blondine Souvenirs - souvent les situations gènantes, en publique -&#034laisse pas tomber ton tampon ici&#034 Souvenirs - souvent les situations quasi publiques, quelques fois interrompues par des autres Souvenirs #10, c'est Damien, un architect de vingt-huit ans, quelque part dans le Nord Souvenirs de Judith, qui semblait jusque-là assez prude, un collier des perles en bois Souvenirs - ...
    cette histoire remonté à quelques années. J'avais alors vingt-deux ans. Judith, une amie qui me semblait jusque-là assez prude, était passé chez moi boire un café. Un catalogue de dessins de érotiques du sculpteur Rodin traînait sur la table. Judith l'ouvrit et elle s'émerveilla devant les aquarelles qui représentaient des femmes en train de se masturber. Elle trouvait que cela devait être terriblement excitant de faire cela devant quelqu'un qui vous dessine.Après quelques instants d'hésitation, je lui a proposé de tenter l'expérience. Je m'attendais à un refus ou à des rires gênés, mais elle a accepté et m'a donné rendez-vous à son domicile lendemain. Arrivé chez elle, je me suis tout de suite déshaillé et, devant son crayon, j'ai commencé à me carresser. Puis nous avons inversé les rôles, et très vite, nous avons laissé tomber nos crayons pour nous masturber l'un en face de l'autre.Judith utilisait un collier de perles en bois qu'elle faisait glisser sur son clitoris. Elle a rapidement joui et elle s'est ensuite approchée de ma queue. Sa bouche était queques centimètres de mon gland. Je lui a demandé de me prendre dans sa bouche, mais elle a refusé parce qu'elle voulait&#034tout voir jusqu'au bout&#034. J'ai bientôt ressenti une vague de plaisir me traverser et j'ai éjaculé sur son visage.Elle était ravie. J'étais, quand à moi, très troublé. Je suis parti après l'avoir embrassée. Elle m'a proposé de recommencer mais je n'ai pas donné suite. Aujourd'hui, je le regrette encore ...
«12»