1. Ma première fois


    datte: 25/09/2018, Catégories: fhh, cocus, fsoumise, Oral, Oral, préservati, pénétratio, lettre, confession, cocucont, Auteur: Patrik,

    Bonjour Monsieur Jacques En bonne soumise, je vais maintenant vous raconter ma première fois, pas celle que vous croyez, mais la première fois que j’ai fait l’amour à un autre homme que mon mari et Maître, mon premier trio aussi Nous avions décidé de franchir le pas, je me sentais assez mûre pour le faire, même si j’avais quand même des appréhensions. De ce fait, nous avions consulté diverses annonces sur deux ou trois sites spécialisés, et un profil avait attiré notre attention. Après quelques échanges d’abord par mail puis par téléphone, nous avions décidé de nous rencontrer pour faire simplement connaissance. Éric était un homme charmant, et ça m’a beaucoup aidée à franchir le pas. Je ne comptais certainement pas franchir le pas avec n’importe qui, même si je suis une soumise. D’ailleurs, mon Maître et mari était d’accord avec moi. Ce n’est pas évident de s’offrir comme ça à un autre homme que son légitime. Surtout la première fois ! Le jour J, nous avons été tous les trois au restaurant. Ce fut un agréablement moment de détente, puis nous avons été prendre le second dessert chez lui. Je n’étais pas très rassurée, comme avec toutes mes premières fois. Mais nous y étions, il me fallait aller jusqu’au bout. Que je vous raconte ça plus précisément, Monsieur Jacques Je peux vous raconter les moindres détails de cette soirée, car mon mari et Maître a pris des photos et quelques vidéos. De plus, ma mémoire est bonne, surtout pour pareil événement ! Ce jour-là, vers fin ...
    septembre, j’étais habillée d’une fine robe noire avec en dessous mon bustier violet, à mes pieds des chaussures assorties à talon aiguille, avec des bas de la même couleur. Le noir était alors ma couleur préférée. Depuis, je suis plus colorée Après nous avoir fait les honneurs de son appartement, Éric nous propose de nous asseoir dans son salon. Mon Maître se tient un peu à part, son appareil photo en main, nous laissant tous les deux le canapé. Je m’assieds et Éric en fait de même, juste à côté de moi. — N’est-on pas mieux comme ça, Innina ?— Euh, si Éric nous avait dit qu’il n’en était pas à sa première fois. Il n’avait pas menti, vu la façon dont il a mené les choses. Avec un certain tact, mais une certaine audace, il lutine très vite ma petite personne. Quand même assez stressée et un peu déboussolée, je me suis néanmoins laissée faire avec le sourire. Il est toujours plaisant de se faire papouiller dans les règles de l’art ! Les premières minutes, je suis totalement passive, je ne sais pas quoi faire, la situation est trop nouvelle pour moi et assez gênante, je suis quand même partie pour tromper mon mari sous les yeux de mon mari ! De ce fait, je laisse venir, je joue à la pauvre petite chose, ce qui me dédouane, dans le genre : « ce n’est pas ma faute si je suis une faible femme dont on profite éhontément ». Je sais que c’est un peu lâche comme parade, mais je fais ce que je peux ! Puis, lentement, je me détends, la situation m’excite petit à petit, et cette excitation est ...
«1234...»