1. Ma belle fille


    datte: 27/09/2018, Catégories: Masturbation, Première fois, Tabou, Auteur: nectordia,

    A l'époque, j'étais marié à une femme de mon âge qui avait déjà eu une fille d'une précédente union, que j’appellerais ici L. Au moment des évènements, elle avait 15 ans, les cheveux ondulés qui lui arrivaient jusqu'aux épaules, les yeux verts une poitrine naissante et des petites fesses pour 1m60 environ.Avant de commencer à raconter, il faut que je décrive plusieurs points. Avec ma femme, nous dormons nus sous une couette, été comme hiver, et il nous arrive de profiter très souvent de mon érection matinale. Ma femme n'étant des plus discrètes lors de nos ébats (ma faute), nous savons que L nous entends depuis sa chambre qui est pourtant de l'autre côté de l'appartement. Je dois préciser aussi que nous avons mis les ordinateurs dans notre chambre pour que L ne soit pas à longueur de journée dessus et que ceux-ci sont assez silencieux lorsqu'ils fonctionnent.Ce matin-là, ma femme devait partir très tôt pour prendre un train pour une conférence à la capitale. Je n'étais même pas réveillé lorsqu'elle est partie. Je reste donc à dormir seul et, comme je bouge pas mal dans le lit, je me retrouve rapidement sans la couette sur moi. Je me réveille doucement tout en ayant encore les yeux fermés, une forte érection et une grosse envie de la soulager. Je me retourne donc sur le dos et, me croyant seul, je ne remets pas la couette sur moi, surtout que l'on est en plein mois de Juillet. Tout d'un coup, je me rends compte que l'ordinateur fait du bruit. Dans ma tête, tout ce met en ...
    marche et je devine la situation. Je suis nu sans la couette sur moi, le sexe en érection, devant ma belle-fille qui est sur l'ordinateur. Une idée lubrique me vient alors en tête, allumer L. J'entrouvre les yeux afin de voir si elle s'est déjà aperçue de la situation elle aussi et qu'elle n'est pas mon étonnement lorsque je la vois tournée vers moi plutôt que vers l'ordinateur, en nuisette et en train de se caresser un sein et l'entrejambe à travers le vêtement. Grâce à la pénombre, elle ne s'est pas rendue compte que j'avais un peu ouvert les yeux et je décide donc de la chauffer un peu plus.Je commence donc à me caresser un peu le sexe devant elle, ce qui la surprend un peu mais ne l'arrête en rien dans ses attouchements personnels. Au bout d'un moment, je la vois même écarter les cuisses face à moi et j'aperçois qu'elle ne porte pas de culotte. Nous continuons à nous caresser pendant un petit moment et j'entends tout d'un coup un petit clapotis, signe qu'elle est bien humide et chaude. Voyant qu'elle ne lâche pas du regard mon membre dressé, je décide d'arrêter de faire semblant d'être endormi et, afin de voir jusqu'où elle ira, je lui dit :- Si mon sexe te plait tant que ça, tu peux te rapprocher et venir le prendre en main.A ce moment, L s'arrête de se caresser et me regarde droit dans les yeux, du moins autant que l'on peut avec la pénombre. Pensant qu'elle allait s'en aller, honteuse de son geste, je la vois au contraire réfléchir puis venir s'allonger dans le lit à côté ...
«1234»