1. Round 3


    datte: 29/09/2018, Catégories: Gay, Masturbation, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: cedex33,

    Je sors du boulot. Un pote m'invite à boire une bière dans le bar d'à côté. J'accepte. Il est nouveau dans la boîte, plutôt bien foutu. Il vient de rencontrer une fille avec qui ça parait sérieux. C'est vrai qu'on se connait peu mais il n'a pas hésité à me raconter toute sa rencontre :- de la première fois où elle n'a pas hésité à lui tailler une pipe après leur premier rendez-vous à la fois où il l'a prise sur la table de la cuisine. D'après ce qu''il dit, il a un bon morceau entre les jambes. Je m'en doute car il se plaint qu'aucune fille n'ait réussi à lui faire "une gorge profonde" et il en est fier.Nous, plus on boit des bières, et plus nos inhibitions tombent. Il sait que je suis gay et en plaisante librement. L'autre soir, il a même voulu me montrer sa queue. Il est vraiment hétéro parce que malgré mes plans culs que je lui racontais - et dieu sait qu'ils sont hards - , je n'ai pas observé son entre-jambe prendre du volume. Ce fut notre meilleure soirée je crois.Voilà - 19 heures - Il me prend par les épaules et nous voilà parti pour notre quatre ou cinquième afterworking.A la première bière, je lui raconte ma soirée de poker. Il n'hésite pas à me proposer de photographier sa queue, ça me permettra de me coucher tôt ce soir comme il me dit "ça impressionnera tes potes". Je suis pas un tricheur. J'accepte pas, sauf si je sois la sucer ou la prendre dans le cul. Je devine qu'il est un peu déçu. Parfois, je me demande s'il n' pas envie de tenter une première expérience ...
    homo avec moi. En même temps, j'ai pas envie de rompre une relation amicale, harmonieuse et libre. Si je fais le point sur ma vie, j'ai couché avec tous mes amis et je n' en ai plus de véritable.A la seconde, il me raconte que l'autre soir sa copine l'a imploré de lui prendre le fion. Il l'a défoncé comme jamais. Il avait même peur de son regard le matin. Il est aux anges, enfin une femme qui aime le sexe. En lui, personne n'avait encore osé lui mettre 1 seul doigt dans le cul. C'est la mode en ce moment me dit-il.A la troisième bière, je lui rencontre mes aventures dans les saunas : que j adore sucer des bites anonymes, j'ai faire à plusieurs, que les douches collectives me font triper.A la quatrième, il me raconte sa seule aventure dans une boîte échangiste : il me raconte comment il fut excité de voir sa nana suçait un autre mec, comment il fut jaloux quand elle se fit prendre par 2 types, comment il défonça le cul d'une brune pendant que sa copine s'occupait de son anus...à luiJe faillis m'étouffer avec la bière et voulus bien évidemment plus d'explications. Fausse alerte, c'était avec la langue. Il éclata de rire en voyant ma déception...mais pris ma nuque et m'embrassa sur la bouche. "T'es un super pote" me lâcha-t-il ? ce moment de tendresse me troubla mais m'interdis de penser plus loin. S'il voulait aller plus loin, il devra faire le chemin seul.Cela faisait bien 1 heure qu'on était assis au comptoir : "je vais pisser, tu viens" me dit-il. la bière faisait son effet. ...
«12»