1. La déchéance de ma mère


    datte: 01/10/2018, Catégories: Mature, Première fois, Tabou, Auteur: Pierresex23,

    Le lendemain, Momo et Farida débarquèrent donc chez ma mère dès le matin. Mon père venait juste de partir au travail ; José avait du le signaler a ses nouveaux amis. Sylviane n'est pas encore habillée quand elle ouvre la porte. Elle porte un déshabillé de soie sur une nuisette rose légèrement transparente.- T'es pas encore prête, espèce de chienne! lui lance Momo.- On va t'emmener au sex shop, t'as des achats à faire.Farida s'approche de maman et lui ouvre l'élégant déshabillé lorgnant ses seins opulents. Elle les malaxe sans vergogne à travers la soie. Momo s'approche et, soulevant la nuisette, il écarte le string. Maman rougit de honte mais se laisse faire, totalement soumise à ces jeunes maitres-chanteurs qui pourraient être ses enfants. Momo caresse sa vulve, introduit ses doigts dans sa fente pendant que Farida lui mordille les tétons. Sylviane ne tarde pas à gémir sous l'habilité des caresses des deux pervers. Elle sent la cyprine qui s'écoule de sa fente. Les doigts de Momo s'agitent...- Allez! Ca suffit! Sinon, elle va jouir cette salope, s'exclame Farida en donnant une claque sur les fesses de maman.Sylviane pousse une plainte de frustration. Elle est au bord de l'orgasme.On lui demande ou est sa chambre et tous le monde monte à l'étage. Dans la chambre à coucher, Farida ouvre la penderie et regarde la garde-robe de maman. Beaucoup de vêtements de grands couturiers. Elle hésite et demande comme on habille « la salope » pour aller au sex-shop.- On aurait du ramener ...
    des fringues de putes, regrette Momo.- Oh non, pitié, ne me demandez pas ca ; balbutie Sylviane.- Tu crois que t'as le choix, pétasse!- Tiens, tu vas mettre ca. La pute se sera une prochaine fois...Et puis saper en bourgeoise, c'est plus excitant.Farida lui tends son élégant tailleur noir Yves Saint Laurent. Elle doit leur faire un strip-tease, enlevant son déshabillé et sa nuisette. Elle enlève son string à la demande de Momo.- T'as pas besoin de sous-vêtements...- Sauf ca...Farida lui tends un porte-jarretelles noir que maman enfile. Elle y accroche des bas noirs à couture. Elle met la jupe du tailleur et la veste a même la peau. Farida lui tends les escarpins les plus sexy qu'elle trouve. Une paire de talons aiguilles noirs vernis à la semelle rouge et aux talons très fins et très hauts. Le parfait déguisement de la bourgeoise salope...Puis, Momo donne le signal du départ....La Mercedes est conduite par Momo. A l'arrière, Sylviane subit les attouchements de Farida. Elle lui triture les nichons par l'échancrure de la veste et elle a remonté la jupe titillant son clitoris laissant ma mère dans un état de nerfs indescriptible. A un feu rouge, un chauffeur routier ayant une vue plongeante sur la Mercedes grâce à la hauteur de son camion, lança un furieux coup de klaxon, complètement excité.Morte de rire, Farida obligea ma mère à lui sourire et à s'exhiber lui montrant ses seins et sa chatte....Ils arrivèrent très vite au sex-shop qui se trouvait dans la banlieue voisine de la ...
«1234»