1. Géraldine tome 2-Chapitre 47


    datte: 01/10/2018, Catégories: Anal, BDSM / Fétichisme, Transexuels, Auteur: xavierathebitch,

    Chapitre 47 - SecrétaireAprès un bon nettoyage par Ambre et Maître Laurent, Géraldine eu droit à la réfection de son pansement et à la vérification de la cicatrisation de son marquage par une infirmière.Ambre attendait à présent la fin du lavage de Slutty , pour l’emmener à son cours.Elle était suspendue au palan dans sa malle -boite, et Maître Laurent la lavait au karcher avec juste la porte de sa malle ouverte, ce qui laissait tout le plaisir à Ambre de lui annoncer le programme de sa journée, l’informant que les Jumelles tenaient de lui faire tester un nouveau produit de leur composition, ainsi que du nouveau matériel.“ - NANNNN !!! AAARRRGHHH !!! NANNNN !!! «Pleurnicha la pauvre Slutty, épuisée par le manque de sommeil et son premier et éprouvant week-end auprès de sa Maîtresse, tandis que ses yeux se voilaient de larmes en entendant la description du nouveau jouet des jumelles, se débattant comme elle pouvait sous la pression de l’eau glacée du karscher qui lui cinglait maintenant ses mamelons, tout en secouant avec vivacité ses pinces-grelots.« Quand à toi, petite Géraldine, la Directrice veut te voir.... Je crois qu’elle a eu un entretien avec ta Maîtresse à ton sujet ! »Dit Ambre, sur un ton ironique et plein d’ambiguïté, en s’approchant de Géraldine, à qui l’infirmière ajustait un armbinder, après lui avoir remis un large collier de maintien pourvu d’un large gag-ball muni d’un anneau, où étaient maintenant reliées la chaînette des pinces de ses mamelons annelés.« “ ...
    - MMMMMMMPPHHH!! ‘E ‘EUX ‘ENT’ER ‘HEZ MA MAI’RESSE !!! MMMMMMMPPHHH !!! »Pleurnicha Géraldine, en entendant avec crainte les mots de sa préceptrice, elle aurait tellement voulu quitter cette école, même si ce n’était que le temps d’un week-end pour se retrouver prés de sa Maîtresse.« Tu feras ce qui est décider toi, petite Pony ! «Répondit la préceptrice à sa pupille, en lui introduisant un maxi plug dans son intimité, qui se fit par réflexe aussitôt accueillante.“ - Mmmpphh…‘Ui , Ma'ame !’Me’ci, Ma'ame ! Mmmpphh… ”Soupira Géraldine, en baissant son regard larmoyant, qui se révulsa de plaisir sous l’imposante poussée dans son anus, comprenant que la discussion entre sa Maîtresse et la Directrice avait déjà scellée son sort, tout comme l’avait été son marquage pour devenir une pouliche .Slutty venait d’être détacher du palan, et Maître Laurent refermait la boite sur les suppliques et les yeux implorants de la pauvre soumise.Ambre empoigna une laisse et l’attacha au collier de maintien de Géraldine, tandis que Maître Laurent fixait la laisse reliée à la poignée de la malle à l'armbinder de Géraldine.Il partit ensuite s’occuper de ses chiennes, qui s’agitaient devant la cage de la chatte de la Directrice déjà prêtes de la saillir de nouveau avec leur pénis artificiel, qui recouvrait le leur inutile, bagué, et flasque pour la plupart .Sa tête bloquée dans un carcan à l’extérieur de sa cage, était recouverte d’une cagoule de chatte de latex équipée d’un masque sanglé à celle-ci, ...
«1234...»