1. 1 Anna : jeune vierge initiée par son beau-père (8)


    datte: 01/10/2018, Catégories: Inceste, Auteur: rourou33700,

    contre les lèvres de sa mère. Une sensation délicieuse. Céline écarta aussi ses cuisses, impatiente de sentir sa fille la lécher. Sa mère avait laissé un ticket de métro qu’Anna lécha lentement. Puis, elle écarta les bords de la chatte, découvrant le clitoris gonflé, rose, palpitant. Elle le mordilla, le suçota sous l’œil de Paul qui l’encourageait. Il avait posé une main sur sa tête. Anna descendit vers le trou mature de sa mère, qui avait déjà connu plus d’une queue virile. Anna fit rentrer le bout de sa langue et joua avec l’entrée. La mère et la fille gémissait comme des chiennes en chaleur, prête à se faire monter et démonter. Paul n’en pouvait plus. Il avait envie d’en sauter une. Il écarta un peu plus les jambes de Céline. Anna lécha la queue pour s’assurer qu’elle était bien lubrifiée. Ana prit la bite dure et vint la positionner à l’entrée de la vulve de sa mère. Elle en fit rentrer et sortir le bout avant de l’enfoncer d’un coup sec. Elle gémit fort car sa mère venait d’accentuer les pressions de sa langue sur la fente d’Anna, sous le plaisir procuré par Paul. Anna se pencha et lécha de plus en plus fort le clitoris de sa mère, pendant que son beau-père défonçait la jolie chatte de sa mère. Elle glissait parfois sa langue sur la bite dure et mature, encourageait par Paul. - Vas –y ma chaudasse, ma jeune salope, fais-moi du bien. Tu aimerais que je te pilonne ? Tu es jalouse ? - Oui maître, ...
    répondit-elle excitée - Tu aimerais que je te fasse quoi ? - J’aimerais que tu me fourres profondément de tagrosse bite, que tu m’écartes bien les cuisses pour que je te montre ma chatte en chaleur. J’ai envie que tu laisses couler tasemence dans ma vulve de chienne La mère et la fille gémissaient si fort, que c’était des hurlements de plaisir étouffés. Anna jouit fort, en même temps que sa mère. Elles étaient inondées de plaisir. Leur sexe sensible était comblé. Paul envoya plusieurs jets liquides de sperme frais dans la chatte de Céline. Il rentra une dernière fois sa bite blanche de semence et caressa le clitoris de Céline pour étaler son sperme. Anna se pencha à sa demande pour nettoyer sa queue. Sa mère vint la rejoindre et leurs langues se mêlèrent pour nettoyer la bite de leur maître. Puis, Anna s’allongea et Céline vint au-dessus d’elle. Sa mère écarta ses cuisses et posa sa chatte sur les lèvres d’Anna. La jeune fille ouvrit sa bouche et recueillit le jus divin entre les cuisses de sa mère. Elle la lécha doucement la sachant encore sensible. Elle fourra sa langue sous les petits cris de sa mère pour nettoyer l’entrée. Puis, elles s’embrasèrent sous les yeux lubriques de Paul, fière d’avoir la mère et la fille pour lui. Ils se mirent à dormir à trois. A se donner du plaisir à trois. Anna découvrit de nouveaux plaisirs, sans avoir à se cacher. Son beau-père avait deux cochonnes pour son plaisir.
«123»