1. Harcelée... mais bien baisée !


    datte: 02/10/2018, Catégories: Mature, Première fois, Auteur: pompier37,

    Depuis quelques jours je me suis retournée plusieurs fois dans la rue avec la désagréable sensation d’être suivie, personne, à part un môme, pourquoi ce jeune de dix-sept dix-huit ans suivrait-il une femme marié de trente-deux ans ??par précaution j’ai serré mon sac à main plus fort sous mon bras et suis rentrée à la maison sans m’attarder, je le soupçonne d’habiter le quartier car il continue sa route, inquiète j’ai fini par en parler à mon mari- Chéri ? je me suis faite suivre plusieurs fois dans la rue ces jours-ci et toujours par le même homme- Ah bon ? quel genre d’individu ?- Je dirais plus un ado qu’un adulte, il en veut à mon porte-monnaie tu crois ?- Pourquoi pas plutôt à ta tirelire ?- Ma tirelire ?- Ta chatte si tu préfères !- Jamais je ne suis faite draguer par un garçon aussi jeune voyons !- Tu devrais voir ça comme un hommage, pour ma part je suis réjoui de te savoir désirée- Et si ça prenait des proportions inattendues ?- Je suis certain de ta fidélité Inès chérie, pour en être sure tu devrais carrément l’accoster et lui demander ce qu’il veut- Merci de ta confiance mais je ne sais pas si j’en serais capableAinsi je serais envisagée par ce jeune garçon ? à la fois ça m’émeut et me fait poser des questions … serait-il capable de m’avouer ses sentiments ou son envie de coucher avec moi ? pense-t-il à moi dans l’intimité de son lit ? plus clairement exprimé se masturbe-t-il en pensant à moi ? quel membre peut avoir un si jeune homme ? pourrait-il me donner autant ...
    de plaisir que mon mari ? il faut que j’arrête de gamberger je ne réussis qu’à mouiller ma petite culotteEn femme avérée et responsable je suis bien décidée à lui demander des comptes si je le revois, et c’est ce qui s’est passé le lendemain, dès que je suis arrivée dans la rue principale le jeune garçon me file le train d’une manière peu discrète, je l’ai amené là où j’ai voulu afin de le coincer, soudain j’ai fait volte-face et l’ai affronté- Ça suffit maintenant, que me veux-tu ?- Rien madame, rien je vous assure !- Ne me prend pas pour une cloche, cela fait trois jours que ça dure, si tu ne parles pas je vais déposer plainte pour harcèlement- Ne faites pas ça je vous en prie …- Tu as une minute pour avouer- Hé bien … l’autre jour je vous ai vue passer, à ce moment-là des bourrasques de vent ont soulevé votre jupe a plusieurs reprises- Ça n’explique pas un tel acharnement, il n’y a plus assez de vent pour dévoiler mes cuisses- J’ai vu très haut … j’ai même eu le temps de prendre une photo- Non ? montre-moi ça ?- Non …- Obéis sinon je vais mettre ma menace à exécution …- Soyez rassurée on ne vous reconnaît pas, vous êtes de dos… regardez …- Wwouuaah ! petit vicieux tu m’as carrément photographié le derrière ?- Elles sont belles hein ? c’est à peine si on distingue le string entre les fesses, merci le vent !- Efface moi ça de suite- Non- Pour quelle raison ?- Faites-moi voir l’original- Tu divague ?- J’ai votre adresse, je n’ai qu’à appuyer ici pour la mettre sur les réseaux ...
«1234»