1. Coquinerie antillaise


    datte: 02/10/2018, Catégories: Masturbation, Sexe interracial, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: ricoenzo,

    Un soir d'été en revenant de mon voyage à New york, je décidai d'aller trainer sur un site de rencontre bien connu en espérant trouver de quoi rassasier mon appétit. C'est alors qu'une certaine Sandy,jolie antillaise 1m70 50kg taille fine bouche pulpeuse) entra en contact avec moi. La discussion fut tout de suite très fluide : elle grand amatrice de zouk, moi qui deteste ça les premières blagues furent rapides à sortir (parfait pour créer une ambiance détendue). très rapidement (au bout d'une dizaine de messages) un rdv fut rapidement fixé 5 jours plus tard avec.Le jour j arriva donc très vite, et comme je n'aime pas tout ce qui est rencard je lui proposa de se rencontrer sur le parking d'un supermarché car j'avais faim et je voulais me prendre un petit truc a bouffer. Tel un vrai gentleman je lui proposa de lui prendre un petit quelque chose si elle avait faim : un coca cherry + un paquet de gateau pour la dame (je n'ai jamais dépensé plus que ça pour séduire une fille). N'ayant pas un sous en poche je priai pour que ma carte passe à la caisse...et elle passa finalement.Plus tard nous allames faire un tour au bord d'un lac pour discuter toute l'après midi, la discussion fut sage mais extrèmement fun et le temps passa très vite très très vite même. Après cette longue discussion no sommes allé au macdo pour nous rassasier et rediscuter longuement de nouveau avant de retourner au bord de l'eau en restant cette fois-ci dans sa voiture.Cette fois-ci la discussion fut de moins ...
    en moins sage et le premier baiser arriva, celui-ci fut très intense et rapidement mes mains se baladèrent sur ses hanches puis ses jolis petits seins qui commençaient à pointer. Je décida de passer mes mains sur ses petites fesses bien fermes mais toujours a travers son pantalon...elle ne perdait pas de temps non plus et aventurait deja sa main sur ma bosse grandissante et sentait bien mon excitation qui grimpait en meme temps que la sienne.Je finit par glisser ma main sous son t-shirt pour mieux sentir la chaleur de sa peau d'ébène, puis me glissa sous son string pour constater que Madame aimait s'épiler le minou intégralement (cetait dailleurs très doux au toucher). je caressais son clito, doucement dabord puis avec un peu plus d'insistance jusqu'à glisser un premier doigt dans sa fente bien humide et chaude suivi d'un deuxième. J'avais déboutoné son pantalon (ahh l'époque ou les leggins n'existait pas tout était tellement mieux, yavait une vraie difficulté a glisser un doigt à une fille...) pour me faciliter les mouvement et après une bonne séance de doitage intense qui lui donna un premier orgasme, ce fut à mon tour de kiffer. Elle attrapa ma queue et commença à me branler lentement pendant que je l'embrassais puis accéléra le mouvement avant de se jeter sur mon sexe bien tendu. Elle me goba le gland avec sa jolie bouche en me donnant des petits coup de langue experts (surement la meilleure pipe que j'ai jamais eu). Nous décidames d'échanger nos places : elle se mit coté ...
«12»