1. Christiane et Claude les parents de mon pote Jean-Louis (3)


    datte: 03/10/2018, Catégories: Transexuels, Auteur: sifeminin,

    Salut c’est votre folle de lycra. Dans les épisodes précédents, je vous racontais les choses inavouables que je faisais avec mon pote Jean-Louis, j’avais pris l’habitude de le sucer, mais surtout il avait pris l’habitude de me pénétrer. Mon petit péché mignon quand j’allais le voir, c’était d’aller sentir les petites culottes souillées de sa maman. Malheureusement mon ami est parti en pension à la rentrée suivante et je me suis retrouvé seul sans lui, heureusement un jour sa maman Christiane m’a contacté pour que je lui donne un coup de main pour ranger la chambre de son fils. C’est avec grand plaisir que je me suis libéré pour être en sa compagnie car je fantasmais très fort sur elle. Arrivé chez elle, cela a été plus fort que moi, il a fallu que j’aille humer une de ses petites culottes dans le bac à linge sale. Et là, catastrophe elle m’a surpris la main dans le bac (allusion à une de mes histoires), d’une façon relativement autoritaire, elle m’a emmené dans sa chambre et sans trop me demander mon avis elle s’est chargée de me faire en éducation. Le fils s’était déjà chargé de me dépuceler par derrière et sa maman s’est occupée du devant, j’étais vraiment aux anges. Cette femme, qui depuis mon plus jeune âge me faisait énormément envie, j’étais en train de la découvrir sous un nouvel angle, un angle bien plus intime, un angle que sans doute très très peu de personnes devaient connaître. Ce jour-là j’avais eu le droit à ma première fellation et surtout ma première ...
    pénétration avec une femme, d’expérience qui plus est. La punition qu’elle m’avait infligée pour avoir osé fouiller dans le bac à linge sale, de m’obliger à rentrer chez moi avec sa petite culotte souillée enfilée à la place de mon boxer. Quand je suis rentré à la maison, je n’ai pas arrêté de penser à Christiane, en même temps, je m’en voulais d’avoir fait l’amour à la mère de mon pote. Quand je suis rentré je me suis rendu directement dans ma chambre pour me caresser à travers cette pièce de tissu réservée aux femmes. Le téléphone a sonné dans la maison mais ma maman s’est chargée de répondre, la conversation a duré très longtemps. Une fois la communication terminée ma maman est venue me voir, elle aussi était une grande et belle femme et elle me faisait aussi fantasmer, mais ne serait-ce que par la pensée, l’inceste me gênait. Marie ma maman m’a expliqué elle venait de converser longuement avec la maman de Jean-Louis et que cette dernière se proposait à me donner des cours de maths car je pataugeais un peu dans cette matière. Ma mère a trouvé très gentille, la proposition de Christiane et elle m’a dit qu’il faudrait trouver quelque chose pour la remercier. De mon côté j’avais bien compris la manigance de la maman de Jean-Louis et pour ma part cela m’arrangeait. Je pouvais en conclure que j’allais pouvoir lui faire l’amour régulièrement avec un alibi en béton. Le soir je me suis endormi après avoir enfilé la petite culotte de Christiane, je la trouvais très douce en plus de ça bonne ...
«1234...»