1. Première expérience d'exhibitionnisme


    datte: 04/10/2018, Catégories: fhh, rousseurs, couple, inconnu, vacances, bain, campagne, Voyeur / Exhib / Nudisme, Voyeur / Exhib / Nudisme, Voyeur / Exhib / Nudisme, noculotte, intermast, nopéné, Auteur: Dolbach,

    Introduction Nous sommes un couple dit « reconstitué » (comme cela se dit aujourd’hui) d’une quarantaine d’années à l’époque de cet épisode. Ma compagne, Hélène est une femme agréablement faite qui possède trois singularités qui la distinguent de beaucoup d’autres femmes. La première, c’est une vraie rousse à la peau laiteuse parsemée de petites taches de rousseur, aux poils pubiens broussailleux et colorés qui laissent entrevoir une jolie et large fente ornée de petites lèvres roses très fines. La seconde, une paire de fesses bien rondes et charnues dont on remarque aisément la proéminence sous les plis de la jupe de son tailleur. Qu’elle soit habillée ou nue ses rondeurs font l’objet de quelques coups d’œil gourmands des hommes qui la croisent, mais pas seulement. La troisième, une belle poitrine bien proportionnée dont les seins ne sont ni opulents ni maigrelets. Bien galbés, ils ont une forme généreuse et une douceur agréable au toucher. J’admire la chute de ses reins et me régale à la vue de cet imposant derrière lorsque nue, elle prend le soleil allongée lascivement sur la plage. Souvent nue car ma compagne et moi-même pratiquons le naturisme depuis de nombreuses années. Cette année-là, nous avions pris une semaine de vacances dans un centre naturiste situé dans le sud de la France dans un endroit sauvage en bordure d’une belle rivière. Pour nous, ces vacances représentaient une parenthèse dans notre vie trépidante de citadins et l’occasion de se retrouver, nous qui ...
    vivions encore séparément, de renouer avec des moments de bonheur et de plaisir partagés dans la chaleur et la quiétude de l’été au sein d‘une nature sauvage. Première partie : une rencontre fortuite Cet après-midi-là, nous avions décidé de partir nous promener et trouver un endroit tranquille pour se baigner. Quittant notre mobile home dans le plus simple appareil avec juste un petit sac à dos contenant nos serviettes de plage, un livre et une bouteille d’eau nous suivons la rivière par un sentier ombragé sur plusieurs centaines de mètres. Nous cheminons tout nus, en toute liberté. Ma compagne marche devant, sa croupe altière ondule au gré des anfractuosités du chemin. La vision de ce spectacle provoque en moi une montée d’adrénaline et des pensées obsédantes. Il fait chaud mais la présence de l’eau nous apporte un peu de fraîcheur. Nous marchons maintenant depuis une dizaine de minutes lorsqu’un bruit me fait sursauter et brusquement me retourner. J’aperçois un homme de forte stature, non loin de nous, au contour du chemin Aussitôt, il s’éclipse derrière un bosquet d‘arbustes. Sans doute cet homme nous suit-il depuis le départ de notre périple. Hélène semble inquiète et soucieuse, elle se demande ce que veut cet homme et pourquoi il nous suit. Je la rassure en lui disant qu’il s’agit sans doute d’un voyeur qui cherche un couple à mater. On nous avait dit à la réception du centre que des voyeurs venaient par ici en remontant la rivière pour mieux observer les femmes nues qui se ...
«1234...7»