1. Femme BCBG, escorte, non, pute (136)


    datte: 05/10/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: CHRIS71,

    Nous venons d’embarquer pour le départ de toute la troupe d’escorte et de novice accompagné de Vladimir l’amant de Valérie qui fait un retour au pays quand je demande à Gladys, l’hôtesse copine de Véronique si elle a une banane. • Je vois que c’est urgent, je vais vous la chercher, vous n’en voulez qu’une, la compagnie sait recevoir ses passagers nous en avons un régime dans le roomservice. Rigolarde, elle nous quitte, les derniers passagers venant d’embarqués guidés par ses collègues. Je suis assise entre Katia qui est à côté de l’allée et Ophélie côté hublot. • Tenez, mademoiselle elle sera parfaite, elle est mure à point, vous m’excuserez on m’appelle à l’autre bout de l’avion je reviens. • Elle est marante avec sa banane, que veut-elle que j’en fasse, j’ai la tasse de café qui fait déjà l’ascenseur. • Ophélie, donne-moi la banane, quand on a peur en avion, c’est dans sa chatte qu’il faut la mettre. • Christine tu te fiches de moi, tu délires. • Demande à Valérie, la première fois que j’ai pris l’avion pour aller à Moscou, j’avais peur du décollage et j’ai voyagé avec une banane dans mon vagin, regarde, je suis revenue et je repars sans en avoir besoin, pourquoi crois-tu que les hôtesses embarquent plusieurs bananes dans leur avion. J’ignore si notre plaisanterie a été brevetée depuis que l’on m’a fait marcher avec cette blague de potache, nous voyons Gladys se glisser derrière le rideau et en ressortir avec une banane dans chaque main. • Voyez, mademoiselle vous serez ...
    trois qui voyagerez avec ces agrumes dans vos intimités. Et le port de tête altier elle part vers l’arrière de l’appareil, je passe une main sous la jupe d’Ophélie, j’écarte sa petite culotte et je lui introduis la banane assez profondément pour éviter de la blesser. • Combien de temps avant que j'en ressente les effets ? • C’est variable de l’une à l’autre, moi au moment où les roues ont quitté le sol, je me suis senti mieux. Ophélie soulève ta mini, je vais immortaliser ce moment par une photo avec mon portable avant de l’éteindre. Ma petite un peu perdue s’exécute, nous regardons toute la photo, heureusement qu’il est possible de tirer soit même des photos, qu’auraient pensées les opérateurs de labos photos si nous avions été obligés de leur envoyer un négatif comme part le passé. • Madame dans combien de temps décollons-nous ? • Le temps de vous donner les consignes en cas d’évacuation de l’appareil et le commandant va recevoir l’ordre de rouler pour aller faire son point fixe. C’est à ce moment que Valérie détache sa ceinture pour courir aux toilettes qui coup de chance sont proches. • Mademoiselle Gladys, préparez une banane à notre amie Valérie. • Non Gladys, Valérie est enceinte, surtout pas de bananes. Heureusement que je suis là, notre amie revient et le ballet des hôtesses peut commencer à un détail près, Véronique prend la place de son amie Gladys, ce qui détend l’atmosphère dans la partie de la cabine où nous sommes installées à l’avant de l’appareil. Comme prévu, ...
«1234»