1. Chap 19 : Chaleurs au hammam (suite et fin)


    datte: 06/10/2018, Catégories: Anal, Hardcore, Masturbation, Auteur: BreizhouXXX,

    "Ça, ce n'était qu'un avant-goût."Cette phrase prononcée par Valérie, une femme mariée que j'ai rencontré lors de mon séjour en Tunisie, me laisse présager une aventure idyllique. Je suis tombé sous son charme et un peu naïf, j'espère pouvoir passer du temps avec elle. Mais il n'en sera rien, les jours suivants, je ne l'aperçois qu'en coups de vent, la plupart du temps accompagnée de son mari.Comme cette journée où nous nous retrouvons dans la même excursion à dos de dromadaires.Déambulant sur ce quadripède puant, je ne cesse de l'observer. Elle est si belle, si souriante. Elle semble heureuse. Elle ne me prête aucune attention. Mise à part une fois où nos regards se sont croisés. Elle m'a sourit brièvement.J'ai très vite arrêté de me prendre la tête, pensant que ce qui c'était passé au hammam n'était qu'une pulsion passagère.Mais en milieu de semaine, nous allons nous recroiser un peu par hasard.Le mercredi soir, après avoir dîner avec mes parents, mon frère et Mylène ayant décidé de s'accorder un resto en ville en amoureux, j'ai eu envie de me faire un hammam en nocturne car l'animation proposée ce soir-là ne m'intéressait pas. L'endroit ferme ses portes à 22h.Il est 20h45 lorsque je pénètre dans ce lieu où le souvenir de ma gâterie refait surface. Un couple de retraités est là et se détend au calme. Je me décide à tester le deuxième enclos, celui qui est plus chaud. Il est vide. Parfait, je vais pouvoir me mettre à l'aise. Pendant 10 minutes, je me ressource, je suis ...
    apaisé. Ne voyant toujours personne rompre ma solitude, l'envie de me mettre nu, me gagne pour profiter pleinement de cette brume tonifiante. Et hop, plus de short. Je garde tout de même ma serviette à porter de main au cas où un importun se pointe.Je me sens super bien par cette inhalation de vapeur aux effets bénéfiques.J'entends des pas, dans le passage qui sépare les deux hammam. J'ai juste le temps de saisir ma serviette pour recouvrir mon anatomie.C'est Valérie. Surprise de me voir ici, elle me sourit.- Tient, salut toi.- Salut ça va?- Très bien, je pensais être seule, mais ça me fait plaisir que tu sois là.- Tu as abandonné ton mari?- Oui, ils sont partis tous les trois en ville jouer au casino.- Pas toi?- Non, j'ai horreur des jeux d'argent. J'ai préféré rester seule et profiter pour me reposer.Elle remarque mon short posé à côté de moi.- Je vois que tu t'es mis à l'aise.- Oui, il n'y avait personne et j'ai toujours voulu faire ça.- Tu n'as pas trouvé une gazelle, comme ils disent ici, pour t'accompagner?- La seule gazelle qui me plait est assise en face de moi.Elle me regarde et se lèche les lèvres comme pour me signifier qu'elle a envie de me sucer.- Tu crois que je pourrais faire pareil?- C'est toi qui vois, perso ça ne me gêne pas.C'est alors qu'elle commence son petit manège vicieux.Elle écarte lentement les cuisses, glisse ses deux indexs sous l'élastique de son maillot au niveau de l'aine. Elle le tire vers le haut, ce qui a pour effet de plaquer le tissu contre son ...
«1234»