1. Mon dépucelage


    datte: 07/10/2018, Catégories: Anal, Gay, Première fois, Auteur: mecouvert,

    Depuis toujours j’aime tout ce qui a attrait au sexe. Très jeune je regardais des livres et des vidéos pornos, j’en avais trouvé la cachette par « hasard » dans la chambre de mes parents. Le téléphone rose ensuite, des séances photos coquines avec ma femme qui devenaient souvent franchement cochonne. Puis internet est venu, à mon grand plaisir baisser mon budget sexe, et facilité l’achet de sex toys. Avant je les achetais par correspondance ou très rarement en sex shop.Dès mes premières visites en sex shop, j’avais remarqué les allers et venues dans l’arrière boutique de ces établissements. Et de plus en plus je voulais voir ces lieux de perversion de mes propres yeux.A l'occasion d'un déplacement professionnel à Rouen, je m'étais décidé à franchir le pas. J'avais donc pris soin de faire réserver par la secrétaire un hôtel juste à côté d'un sex shop, en prétextant la proximité avec mon premier rendez vous du lendemain.Il ne restait que 15 jours pour préparer mon voyage initiatique… En fait j’y pensais tout le temps et je devais avoir recours régulièrement à la masturbation pour calmer le feu hardant qui animait mon entre jambes.Puis le jour est venu, j’étais fraichement épilé, j’étais passé chez le coiffeur… bref présentable au mieux.Entre la route et mes rendez vous professionnels la journée me parut une éternité, mais vers 16h j’avais fini ma journée. Je me suis empressé de me rendre à l’hôtel. J’ai perçu ma chambre, je me suis douché longuement en prenant soin de ne pas ...
    me masturber malgré une excitation très forte.Une fois rhabillé, je suis sorti tranquillement dans la rue. L’air tiède avec un petit vent rendait ma balade agréable mais j’avais le pas pressé. A quelques mètres de l’enseigne j’ai ralenti le pas. Je suis passé devant une première fois devant sur le trottoir opposé. Je scrutais la vitrine mais à part une lumière rouge rien ne pouvais laisser présager de ce qui se passait à l’intérieur… que mon imagination et c’était sûrement pire d’ailleurs ! Ma braguette commençait à se déformer et c’est ce qui m’a donné le dernier coup de pied aux fesses pour franchir la porte.Dans le petit magasin, un homme derrière la caisse me salue, il est tatoué et percé de partout. Je réponds rapidement à la politesse et commence mon petit tour dans une boutique toute petite.Il y a du sexe partout : des étagères partent du sol et montent jusqu’au plafond. Les godes sont dans tous les coins, des petits, des gros, des colorés, des énormes, des godes ceintures (je trouve cela très sexy une femme qui porte un gode ceinture). Il y a aussi de la lingerie, des tonnes de lubrifiants différents et bien sûr au centre des centaines de porno.J’ai hâte. Je bande.Je choisis à la hâte une vidéo ou des femmes portent des godes ceintures pour des rapports lesbiens mais aussi avec des hommes. Je m’approche de la caisse et paie pour une heure visionnage.Le vendeur me tend une télécommande en m’indiquant que je serai dans la cabine n°4.Je descends un petit escalier vers un ...
«1234»