1. Découverte (la suite 2)


    datte: 08/10/2018, Catégories: Mature, Partouze, Tabou, Auteur: tout-dur,

    voici la suite réelle de mes aventures et découvertes........la voisine discutant toujours avec ma maman, mon père était toujours a grogner dans le garage, d'avoir été dérangé, il ouvrit donc le coffre du break familiale afin d'en sortir des trucs et de ranger un peu ........Soudain la porte s'ouvrit et lui toujours dans le coffre, pensant que Maman était seule sortit un truc du genre:- " elle est enfin parti notre bonne salope de voisine !! "et moi d'ou j'étais, je vis bien que Maman n'était pas seule, mais accompagnée de notre bonne et grosse voisine sur laquelle je fantasmais aussi beaucouptoutes 2 partirent alors en éclats de rire quand mon père releva la tête et le vit ensemble......il tenta alors de se justifier en bredouillant:-" euhh enfin c'est pas ce que je voulait dire, c'était amical.."mais pour réponse, la voisine s'approcha de lui pour toucher sa queue mi molle à travers le pantalonet mon père de renchérir-" ahh bah j'avais raison finalement !! "et tout 3 commencèrent alors à s'embrasser, se carresser à 6 mains, et moi à me branler à m'en faire rougir encore + la queuemon père fit mettre ses 2 femelles la tête dans le coffre du break, releva leurs jupes et se mit à contempler leurs bons gros culs comme il se plaisait à direil passait d'un gros cul à l'autre gros cul en les léchant, insunuant un doigt dans une chatte puis dans l'autre alors que les 2 femmes se léchaient les langues et pinçaient leurs mamelles de bonnes laitièrespuis la voisine se retourna et ...
    dit à mon père:- " améne moi ta grosse bite pervers de voisin, tu vas voir la bonne salope que je suis, comme a dut te le raconter mon mari !! "et moi, en entendant ces mots, je m'imaginais bien qu'ils n'en étaient pas à leur 1er coup d'essai, mais qu'il devait s'en passer de bonnes quand ils allaient boire le café chez les voisins ........ou qu'ils allaient se promener soit disant en forêt ramasser des champignonsla voisine s'affairant comme un morte de faim sur l'énorme queue de mon père, maman toujours la tête dans la voiture, la robe relevée sur son gros cul tendu, mon père entreprit alors de lui doigter de ses gros doigts, son p'tit trou tout noir comme il le disaitla voisine y joint alors aussi sa main pour y glisser quelques doigts dans sa chatte trempée d'excitation, tellement trempée qu'elle y glissa presque sa main ( la 1ére fois que je voyais un fist ) alors que maman lui disait d'aller encore plus loin, qu'ils étaient 2 beaux salauds à la fouiller comme ça, et qu'elle allait bientôt les inonderet 2 min plus tard, je voyais des jets de mouille gicler de la moule béante de maman alors que ses 2 amants continuaient de la fourrer par les 2 trousje ne pus retenir ma seconde éjac devant ce spectacle, mais celle ci sans aucune discrétion puisque je lâchais un:-" ohh putain, c'est trop bon "et là, mon trio s'arrêta net, pour regarder dans ma direction, la voisine sortant sa main de la chatte de maman qui se relevait, et mon père, la bite toujours sortie de sa braguette, ...
«12»