1. Comment j'ai depucelé et baisé ma jeune et dévergondée belle fille. (3)


    datte: 08/10/2018, Catégories: Inceste, Auteur: Mentalist,

    Après toutes ces émotions, j’avais décidé d’aller me coucher, je n’avais vraiment plus envie de regarder la TV. Cette bonne baise avec ma jeune belle-fille en début de soirée, et ce moment en tête à tête cochon avec son chien, m’avaient mis la tête à l’envers. Allongé sur mon lit, j’avais bien du mal à trouver le sommeil, et à deux reprises j’avais laisser de nouveau le chien, venir s’occuper un peu de moi. Je faisais semblant de dormir et et les 2 fois, il est entré tout doucement pas à pas dans la chambre, et a glissé son museau sous la couette. La 1ère fois, j’étais sur le côté en chien de fusil, cherchant à m’endormir, quand j’ai senti quelque chose lécher doucement la raie de mes fesses. C’était lui... il n’était manifestement pas rassasié. J’étais dans un demi-sommeil, mais je dois avouer que ça m’a émoustillé. J’ai alors ouvert doucement un peu mes jambes, et écarté un peu mes fesses avec une main. Il a alors tourné un peu la tête pour se mettre dans l’axe de ma raie, et m’a léché comme ça pendant quelques minutes j’étais vraiment excité de nouveau, mais je n’avais plus la force, alors j’ai préféré lui demander de partir ce qu’il a fait. La 2ème fois j’étais couché sur le dos, les deux mains sous ma tête et je dormais, quand j’ai senti que Rusti passait sa langue sur ma bite. Là, j’ai eu une réaction d’excitation assez forte je dois le reconnaître, et je n’ai pas bougé. Je l’ai laissé me sucer la queue pendant plusieurs minutes et à ce moment-là, j’aurais bien repris ...
    du service, mais j’étais crevé, alors je me suis retourné et il a dû comprendre, car il est définitivement parti cette fois. Je devais dormir depuis un bon moment quand j’ai senti quelque chose d’étrange. Je rêvais, qu’une bouche gobait ma queue toute entière, et me faisait une magnifique pipe. J’étais dans un état plutôt comateux, mais j’appréciais ce rêve assez agréable, car j’avais vraiment l’impression d’avoir une énorme érection. Cette bouche me léchait si bien, que j’avais le sentiment que c’était réel. Mais je ne rêvais pas, et cette bouche si chaude et si humide, c’était celle de ma belle-fille Chloé. J’ai ouvert les yeux et j’ai vu que cettepetite pute, était à 4 pattes sur le lit. Elle avait pris appui sur ses mains, pour sans doute, ne pas me réveiller en me touchant. Ho putain comme elle suçait bien cette petite merdeuse, du haut de ses tout juste, 18 ans. — Mais qu’est-ce que tu... — Chuuuuut laisse-toi faire. Me dit-elle, en me coupant la parole. Je n’ai rien dit, même pas répondu et je suis resté comme ça, en étoile, les cuisses ouvertes et les bras en croix. Le seul contact que nous avions, c’était sa bouche qui gobait mon gland et qui le parcourait lentement avec gourmandise. Ce bruit de succion, que provoquait sa bouche, m’excitait vraiment beaucoup. Ses va-et-vient étaient longs et profonds, mais comment donc avait-t-elle pu apprendre, à sucer si bien une bite, à son jeune âge. Pendant de longues minutes je n’ai eu aucune réaction, et je me suis contenté de ...
«1234...»