1. Ma filleule m'a manqué (2)


    datte: 08/10/2018, Catégories: Inceste, Auteur: Schnaps91,

    Nous avons passé la journée ensemble, sans parler de ce qui s’était passé la nuit avant. Comme si c’était naturel, pas de tabou, on s’est mutuellement fait plaisir. On avait besoin l’un et l’autre de quelque chose pour pouvoir s’endormir et on s’est en quelque sorte rendus service. Le soir arrivait, et inconsciemment nous étions tous les deux impatients d’aller nous coucher. On ne pouvait pas parler d’excitation, car ça aurait été un peu malsain malgré tout. Même si nous n’avons pas été gênés, c’est quand même une relation parrain/filleule qui n’était pas à proprement parler standard. Chloé a mis un pyjama pour regarder la télé. Un petit débardeur légèrement moulant et un pantalon tout doux qui mettait son fessier en valeur. — Tu es toute belle ma chérie, lui fis-je. — Bohh, c’est juste un pyjama Dadou, il te plait ? — Il est très sexy. — Ah oui ? C’est vrai ? Qu’est-ce qui te plait ? — Ben je sais pas, ça met tes formes en valeurs — Mes formes ? Tu veux dire mon cul, fit-elle en se moquant de moi — Et ta poitrine aussi, lui répondis-je directement pour ne pas perdre la face — T’aimes bien mes seins Dadou ? — Je sais pas, je les ai pas vus mais ils ont l’air jolis. — On verra si t’es sage, peut-être que je te les montrerais. Mais en attendant si tu veux, tu peux mettre ta main où t’as envie pendant qu’on regarde le film, ça te plairait ? — Ben oui, où je veux ? — Oui Dadou où tu veux. Tu choisis quoi alors ? Mes fesses ? — Ah et ben oui par exemple — D’accord, me fit-elle en ...
    souriant Je m’installe sur le canapé, et Chloé s’allonge, la tête sur mes genoux. Je commence alors à poser ma main sur son postérieur que je caresse doucement. Le pyjama étant relativement moulant, je peux glisser mes doigts un petit peu dans sa raie. A force de la peloter, je me rends compte qu’elle ne porte pas de sous-vêtements. Tout cela combiné me procure une érection que je ne peux contenir. Savoir la tête de Chloé à quelques centimètres de ma queue n’arrange en rien la situation. — Pfff, le film est nul, Dadou, on va se coucher ? — Si tu veux ma puce, effectivement il n’est pas bon le film. Nous nous dirigeons vers ma chambre et Chloé s’allonge sur le lit. J’allumai la lumière un peu tamisée et commençai à enlever mon pantalon et mon t-shirt. — T’es tout beau aussi, parrain — Merci Chloé — Si tu veux, je pourrais être ta peluche d’abord ce soir. — Euh... Comme tu veux — Ben apparemment, vu ton caleçon, t’en aurais bien besoin, hihi ! Oui effectivement, je n’ai pas pensé à mon érection une fois le pantalon enlevé. J’étais grillé et je ne pouvais pas du tout cacher mon excitation. — C’est moi qui te mets dans ces états, Dadou ? — Oui c’est toi ma chérie, c’est ton pyjama moulant, le fait de te voir dans ta tenue sexy, le fait de pouvoir te caresser aussi. — Ah ouais. Allez viens Dadou, je vais faire en sorte que tu puisses te soulager, viens t’allonger près de moi. Je n’en croyais pas mes oreilles, c’est elle qui prenait les choses en main, c’est encore plus excitant et ...
«1234»