1. Petits jeux dans les bois (partie 1) (2)


    datte: 09/10/2018, Catégories: Partouze, Auteur: aloneman,

    Petits jeux dans les bois (partie 2) Autant vous dire que la semaine fut longue Le dimanche matin je pars donc excité en me demandant ce que me réserve ma petite joggeuse et enfin au loin, je la vois, elle court et sa brassière rose fluo illumine les sous-bois. Aujourd’hui c’est à mon tour de disparaître dès que jetrouve un endroit approprié. Je m’écarte légèrement du chemin et je baisse le devant de mon short pour faire semblant d’uriner. Mon sexe est tendu comme jamais. Je trouve l’attente longue. Enfin, j’entends craquer les feuilles mortes sous les pas de ma petite joggeuse, je perçois sa respiration, son souffle chaud est dans mon cou. La peau de mon dos frissonne quand elle appuie ses deux seins contre moi. Elle n’a plus sa brassière ni son chasuble. Je ferme les yeux et les petits mouvements de gauche à droite qu’elle fait me font sentir ses tétons et me donnent des frissons tout le long du corps. Son bras passe sous le mien et lorsqu’elle entoure ses mains autour de mon pénis, il y a un liquide visqueux et chaud. Elle a tout prévu pour me combler, c’est de la vaseline réchauffée au creux de sa main. Lorsqu’elle commence ses mouvements de va-et-vient, je suis aux anges, ses mouvements sont doux et appliqués. En même temps qu’elle monte et descend le de mon sexe elle effectue une rotation avec son poignet. Et lorsqu’elle arrive à l’extrémité de mon membre tendu, avec son index elle y dépose une caresse, c’est divin. Son autre main se pose sur mes fesses, les malaxes et ...
    elle me fait basculer le bassin en avant. Tout doucement, son corps glisse le long du mien. Ses tétons s’accrochent à mon short puis elle me contourne et se retrouve à genou face à moi sa langue vient se substituer à l’index, et c’est au tour de ses lèvres pulpeuses de venir remplacer sa main magique. Elle descend délicatement le long de mon sexe puis remonte en le suçant et elle finit par un coup de langue sur l’extrémité qui est de plus en plus sensible. Mes mains s’occupent maintenant de ses seins. Je lui pince délicatement les tétons avant de tenir ses seins lourds et fermes à la fois. Ma douce suceuse accélère le rythme et je sens monter en moi le point de non-retour, elle le devine, se redresse et ma bite plonge dans sa poitrine j’ouvre les yeux je vois ses yeux noisette en amande me regarder prendre mon pied et plus bas ma bite apparaitre et disparaitre au plus profond de ses nichons. Cette vue m’excite au plus haut point et maintenant c’est moi qui augmente le rythme en ondulant le bassin. Le premier jet est si puissant qu’il percute le menton et lui retombe sur les lèvres. Je jouis si fort que tout mon corps est pris de soubresauts. Elle se redresse et en voyant apparaitre ses tétons je ne peux m’empêcher de les téter et de les pétrir délicatement, j’étale masemence sur ses seins, j’adore. Je lui dis à l’oreille que je vais lafaire jouir avec mes doigts pour ne pas qu’elle connaisse la même frustration que moi la dernière fois. Ma tête est plongée dans sa poitrine, ...
«12»