1. Ma fille tient à moi (2)


    datte: 10/10/2018, Catégories: Inceste, Auteur: Schnaps91,

    Je me réveillais tranquillement le lendemain, mais toujours avec les évènements de la veille en tête. J’avais également un fort besoin de me vider, alors je commençais à me toucher. Peut-être pourrais-je cette fois-ci me débrouiller tout seul ? Mais après ¼ d’heure de vaines tentatives, je me résignais à devoir me faire aider une nouvelle fois. On est dimanche, il est 9h30, Emma doit-être en train de se réveiller. J’hésite un peu, mais je me lance et me dirige vers sa chambre. Je gratte un peu à la porte et l’entrouvre doucement. — Emma, c’est papa. C’est l’heure de se réveiller — Mmmm, quoi déjà ? Fit-elle en se frottant les yeux. Manifestement, elle n’aurait pas dit non à une grasse matinée plus longue, elle avait du mal à ouvrir les yeux. — En fait, je crois que j’ai encore besoin de toi, ma chérie. — Tu as envie de te masturber ? me demanda-t-elle la voix enrouée. — Oui, ma puce. C’est bizarre mais en fait c’est plus un besoin qu’une envie. Je sens qu’il faut que je me vide. — D’accord. Emma retira son T-shirt et me dévoila de nouveau ses deux petits seins. Comme elle somnolait toujours, elle gardait automatiquement ses yeux clos. Je sortis ma queue et commença mon affaire. — Tu peux me toucher aussi si tu veux papa. Je ne me fis pas prier, je m’asseyais à ses côtés et commença à lui caresser sa poitrine. Mon sexe durcissait petit à petit et je commençais à prendre du plaisir à peloter ma fille. Je voulais essayer de raccourcir ce moment, histoire de l’embêter le moins ...
    possible, mais comme la veille, il me manquait encore un petit quelque chose. — Oh ma chérie, tu es vraiment une très jolie jeune fille. — Merci papa, tu t’en sors ? — C’est comme hier, j’ai du mal à terminer, pourtant j’ai l’impression d’être super excité. Te voir comme ça me procure des sensations que j’avais oubliées depuis longtemps. — Il t’en faut un peu plus alors. Descends ta main. Emma retira sa couette découvrant le bas de son corps. Elle portait une petite culotte toute mignonne. — Tiens papa, c’est que pour toi, j’espère que cela suffira. — Oh ma chérie, tu ne sais pas à quel point je suis reconnaissant. — Chut, ne t’en fais pas. En attendant continue de me toucher ... entre mes jambes si tu veux. Là, j’étais vraiment excité. J’accélérais mes mouvements. Je posais ma main sur la culotte d’Emma, et commença à lui caresser sa chatte à travers le fin tissu. Les caresses que je lui prodiguais lui faisaient effet également. J’entendais de petits soupirs et de petits gémissements. Je sentais son entrejambe se réchauffer sous mes doigts et je soupçonnais que son minou commençait à mouiller. Je ressentais ses grandes lèvres se dilater sous mes gestes et parfois, au gré de mes caresses, je me surprenais à découvrir le haut de sa culotte pour entrapercevoir une petite toison sur le haut de son sexe. Juste quelques petits poils bien taillés m’ont fait monter le jus et encore une fois, l’orgasme m’a totalement fait perdre tout contrôle et je me déchargeais sur le ventre de ma ...
«1234»